16.07.2020, 13:49

Climat: Avenir Suisse prône l'utilisation de nouveaux carburants

chargement
Produits de manière synthétique, l'essence et le diesel restent plus chers que les combustibles fossiles. (Illustration)

Mobilité Comment faire pour baisser les émissions de CO2 de manière efficace? Pour Avenir Suisse, il ne faut pas seulement miser sur le moteur électrique, mais sur de nouveaux carburants, notamment de synthèse.

Les voitures électriques ne sont pas la panacée pour atteindre l’objectif de zéro émission de CO2 en 2050, comme le souhaite la Confédération. Le laboratoire d’idées libérales Avenir Suisse l’affirme dans une nouvelle publication qui prône «l’ouverture technologique» sans nouvelles subventions.

 

 

Dans l’ouvrage «A fond les gaz vers l’objectif zéro», présenté jeudi aux médias, Avenir Suisse a évalué les mesures techniques, économiques et politiques nécessaires pour faire baisser les émissions de CO2 de la manière la plus efficace possible. Son travail réalisé avec l’aide du Laboratoire fédéral d’essai des matériaux et de recherche (Empa) aboutit à la conclusion suivante: mieux vaut ne pas miser uniquement sur le moteur électrique.

Origine de l’électricité

En effet, la mobilité durable ne dépend pas uniquement de la technologie de propulsion, mais aussi de la source originelle d’énergie qui alimente cette dernière. Cette source doit contenir une part très élevée d’énergie renouvelable, écrit Avenir Suisse.

Lorsque l’électricité est produite dans des centrales à charbon ou à gaz, le véhicule électrique qu’elle alimente n’est pas réellement plus protecteur de l’environnement que des véhicules roulant au diesel, à l’essence ou au gaz, souligne la publication. De même, les véhicules alimentés par des piles à combustible ne protègent pas davantage le climat, si l’hydrogène utilisé n’est pas fabriqué de manière écologique.

Soutenir les carburants de synthèse

Pour Avenir Suisse, les véhicules roulant à l’avenir en Suisse ne peuvent donc se résumer à la technologie électrique, hybride ou à piles à combustible. Il faut aussi des véhicules équipés d’un moteur à combustion, pour autant qu’ils soient alimentés par des carburants de synthèse, qui protègent le climat.

Lorsqu’ils sont produits de manière synthétique, l’essence, le diesel et le gaz restent pourtant nettement plus chers que les combustibles fossiles. Leur prix se situe à 4,50 francs, taxe sur les huiles minérales comprises, déplore Peter Richner vice-directeur de l’Empa.

Pour faire baisser le prix des carburants de synthèse, Avenir Suisse propose les mesures suivantes. Il faut les exonérer de la taxe sur les huiles minérales en tenant compte de la réduction des émissions de CO2 qu’ils entraînent. Parallèlement, il faut aussi que le prix des carburants fossiles permette de promouvoir les carburants de synthèse. Les premiers deviendraient ainsi plus chers et les seconds meilleur marché, se situant à 2,40 francs à la pompe d’ici à 2050.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

RechercheClimat: après la sécheresse de l’été, les forêts suisses ont été durement éprouvéesClimat: après la sécheresse de l’été, les forêts suisses ont été durement éprouvées

EnvironnementClimat: toujours plus de méthane dans l’atmosphèreClimat: toujours plus de méthane dans l’atmosphère

ChaleurClimat: les canicules africaines très largement ignoréesClimat: les canicules africaines très largement ignorées

RéchauffementClimat: l'ONU s'attend à une nouvelle hausse des températures jusqu'en 2024Climat: l'ONU s'attend à une nouvelle hausse des températures jusqu'en 2024

InnovationClimat: un drone pour détecter les fuites de méthaneClimat: un drone pour détecter les fuites de méthane

Top