27.02.2019, 06:31

Classement mondial des hautes écoles: la Suisse est en troisième position

chargement
L'Ecole Hôtelière de Lausanne a passé du 2e au 1er rang dans le domaine "Hospitality & Leisure Management", qui compte trois autres établissements suisses parmi les dix premiers. (Archives)

Formation La Suisse se retrouve à la troisième place du classement mondial des hautes écoles, réalisé par un institut britannique. L’Ecole Hôtelière de Lausanne passe au 1er rang du domaine «Hospitality & Leisure Management». L’EPFL s’est améliorée dans deux domaines.

La Suisse se place en 3e position des meilleurs systèmes de hautes écoles dans le monde. Elle n’est devancée que par les Etats-Unis et la Grande-Bretagne, selon le classement établi par QS World University Ranking, un institut britannique de conseil aux hautes écoles.

Selon l’échelle de Quacqarelli Symonds (QS), qui tient compte de différents indicateurs, l’Ecole polytechnique fédérale de Zurich (EPFZ) se situe dans les dix meilleurs établissements dans 22 domaines, neuf de plus que l’an dernier. La Suisse dépasse ainsi l’Australie et le Canada, a annoncé QS mardi.

Avec 235 indicateurs, les Etats-Unis se placent en tête, la Grande-Bretagne est deuxième avec 136 indicateurs. Le classement comprend 48 branches d’étude et évalue plus de 1200 universités de 78 pays.

Ecole hôtelière de Lausanne

Dans deux branches, les hautes écoles helvétiques sont même les meilleures du monde: l’Ecole Hôtelière de Lausanne a passé du 2e au 1er rang. Au total, quatre établissements suisses se trouvent parmi les dix meilleurs dans le domaine «Hospitality & Leisure Management», plus que tout autre pays.

L’autre placement au top mondial revient à l’EPFZ. Elle défend sa position de tête, qu’elle détient depuis plusieurs années, dans le domaine des biosciences. Elle s’améliore dans plusieurs autres domaines et se trouve désormais dans le «top ten» mondial dans treize branches. Ce sont ces progressions en particulier qui ont contribué à faire grimper le système suisse des hautes écoles au 3e rang mondial, explique QS.

L’EPFL progresse

L’EPF de Lausanne et l’Université de Zurich se sont également améliorées dans deux, respectivement un domaine et se glissent dans les dix meilleures institutions au monde. Dans le domaine «Computer Science & Information Systems“, l’EPFL passe du 18e rang au 8e (l’EPFZ est 9e) et dans le domaine »Engineering – Electrical & Electronic“, l’école lausannoise progresse du 16e au 9e rang.

L’Université de Zurich a progressé en médecine dentaire de la 11e position à la 8e. Elle dépasse l’Université de Berne dans ce domaine, qui recule de la 7e à la 9e place.

Le classement se base notamment sur des milliers d’évaluations d’experts. D’une part, des académiciens jugent la réputation académique des domaines des différentes hautes écoles. D’autre part, les employeurs évaluent les diplômés.

QS tient également compte de la prestation scientifique, à savoir notamment le nombre de publications ou le nombre d’études citées par d’autres études. Ces critères ont particulièrement contribué cette année au succès des hautes écoles suisses.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

FormationClassement mondial des Hautes écoles: l'EPFZ à la 7e place, l'EPFL 22eClassement mondial des Hautes écoles: l'EPFZ à la 7e place, l'EPFL 22e

FormationLes hautes écoles suisses bien placées dans le classement mondialLes hautes écoles suisses bien placées dans le classement mondial

Top