27.06.2019, 16:00

Circulation: les accidents graves touchent davantage les seniors qu'il y a quelques années

chargement
Les accidents graves touchent davantage les plus de 65 ans qu’il y a quelques années. (illustration)

Circulation Selon le baromètre 2019 de la sécurité routière, les seniors sont davantage touchés par les accidents graves qu'il y a quelques années. Il en va de même pour les cyclistes.

Le nombre d'accidents de la route ne baisse plus depuis deux ans. Les accidents graves touchent par ailleurs davantage les plus de 65 ans qu’il y a quelques années, indique le baromètre 2019 de la sécurité routière publié par le BPA.

Le nombre d’accidents de la route graves ou mortels répertoriés sur les routes helvétiques a reculé durant la dernière décennie, constate le Bureau de prévention des accidents (BPA). Cette baisse n'a toutefois profité aux usagers de la route que jusqu’à 64 ans.

Pour les seniors, en revanche, le chiffre stagne depuis un certain temps. Il a même augmenté en 2018. En la matière, d’autres pays européens affichent un meilleur résultat, relève le BPA, sans préciser.

Pas d’amélioration pour les cyclistes

Le document du BPA révèle par ailleurs que le nombre de blessures graves ou mortelles subies par les automobilistes et leurs passagers a fortement diminué ces dix dernières années.

Il n’en va pas de même des cyclistes, dont le chiffre des blessés graves tend à augmenter. Le trafic de vélos électriques, en plein essor, présente même une accidentalité en nette progression.

Engagement politique en baisse

Le BPA constate dans ce contexte que l’engagement des Chambres fédérales a récemment baissé, voire "a fait fausse route". Il cite l'autorisation par le Conseil national et le Conseil des Etats du débit d’alcool sur les aires d’autoroute. Le Parlement a en outre "balayé prématurément" l’introduction de l’éthylotest antidémarrage pour les récidivistes de la conduite en état d’ébriété.

Parmi les mesures souhaitables, le BPA cite l’accès à l’éducation routière pour tous les enfants en Suisse, même au degré secondaire, ou encore l’exonération de la taxe d’importation pour les modèles de voitures particulièrement sûrs.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

sécurité routièreTrafic: la fatigue est à l'origine de 10 à 20% des accidents de la route en SuisseTrafic: la fatigue est à l'origine de 10 à 20% des accidents de la route en Suisse

statistiquesAccidents de la route: 100 personnes ont perdu la vie en Suisse depuis début 2018Accidents de la route: 100 personnes ont perdu la vie en Suisse depuis début 2018

CoûtsAssurances: les accidents de la route en Suisse coûtent 710 millions par anAssurances: les accidents de la route en Suisse coûtent 710 millions par an

Top