Cimetières, parcs, jardins: la question des pesticides déborde le champ agricole

chargement

ENVIRONNEMENT Le Conseil national ne veut pas interdire aux communes de recourir à des produits de synthèse. Ces derniers sont utilisés dans les cimetières, parcs ou jardins.

  02.06.2021, 00:01
Lecture: 7min
Premium
De nombreuses communes suisses ont interdit l’utilisation des pesticides de manière volontaire.Le cimetière de Bois-de-Vaux (photo), à Lausanne, est devenu ainsi le refuge de nombreuses espèces.

Les pesticides occupent le devant de la scène politique, avec une campagne enflammée sur deux initiatives soumises au peuple dans dix jours. Hasard du calendrier, ils animent aussi la vie parlementaire avec trois votes qui leur étaient consacrés hier au National. Celui-ci a refusé d’interdire aux collectivités publiques de recourir aux pesticides de synthèse, ainsi que de bannir le glyphosate.

Nous avons là une opportunité très intéressante...

À lire aussi...

TendancesVotations fédérales du 13 juin: les initiatives anti-pesticides perdent du soutienVotations fédérales du 13 juin: les initiatives anti-pesticides perdent du soutien

AGRICULTUREPesticides: le Conseil fédéral lance un plan de mesures «plus appropriées» que les 2 initiativesPesticides: le Conseil fédéral lance un plan de mesures «plus appropriées» que les 2 initiatives

Top