Bol d’air pour l’AVS

chargement

RETRAITES Le premier pilier sera renfloué via les impôts, mais subit la baisse des rendements et les taux négatifs.

Par par Yves Genier
 15.10.2019, 00:01
Lecture: 7min
Premium
L’augmentation du nombre de retraités et de l’espérance de vie pèsent lourd sur le système de l’AVS.

Le vote sur la Réforme fiscale et le financement de l’AVS (RFFA) du 2 mai dernier a rééquilibré les comptes du premier pilier. Mais ce répit n’est que transitoire. Malgré une fortune voisine de 35 milliards de francs, l’assurance vieillesse et survivants ne parvient que difficilement à générer des rendements suffisants pour combler le trou. Pourquoi? Les réponses de...

À lire aussi...

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du 12 maiCoronavirus: toutes les nouvelles du 12 mai

TéléphonieLe moratoire sur la 5G demandée par Neuchâtel est mal partiLe moratoire sur la 5G demandée par Neuchâtel est mal parti

Rappel de produitsDes figues sèches présentent un risque pour la santéDes figues sèches présentent un risque pour la santé

AssouplissementsCoronavirus: restaurants, centres thermaux, foot amateur, télétravail… ce qui pourrait changer dès le 31 maiCoronavirus: restaurants, centres thermaux, foot amateur, télétravail… ce qui pourrait changer dès le 31 mai

AidesCoronavirus et chômage partiel: les RHT prolongées de 6 mois supplémentairesCoronavirus et chômage partiel: les RHT prolongées de 6 mois supplémentaires

Top