Bêtes noires des géants

chargement

MILITANTISME Les grandes entreprises de la distribution ou du négoce sont les cibles favorites des ONG, qui parviennent au coup par coup à les faire changer de pratique. Démonstration.

Par Thierry JAcolet
 30.08.2019, 00:01
Lecture: 8min
Premium
En avril dernier, le dragon de Greenpeace, constitué de déchets d’emballages, crachait sa colère devant le siège de Nestlé, à Vevey.

La Société pour les peuples menacés (SPM) attendait ça depuis sept ans. Sept ans de campagnes et de rapports, au Pérou notamment, qui portent leurs fruits: Metalor Technologies SA, entreprise de raffinage de l’or basée dans le canton de Neuchâtel, a annoncé, au mois de juin, vouloir cesser toute activité dans le domaine de l’exploitation minière artisanale dans le...

À lire aussi...

live
MONDECoronavirus: toutes les nouvelles du lundi 20 septembreCoronavirus: toutes les nouvelles du lundi 20 septembre

PolitiqueCongé paternité: les cantons n’ont pas leur mot à dire, selon le Conseil des EtatsCongé paternité: les cantons n’ont pas leur mot à dire, selon le Conseil des Etats

CARNET NOIRL’écrivain, journaliste et éditeur Roland Jaccard est décédéL’écrivain, journaliste et éditeur Roland Jaccard est décédé

PrécisionCoronavirus: les serveurs peuvent être contraints de présenter leur certificatCoronavirus: les serveurs peuvent être contraints de présenter leur certificat

JusticeAffaire FIFA: l’ex-procureur extraordinaire Stefan Keller ne sera pas poursuiviAffaire FIFA: l’ex-procureur extraordinaire Stefan Keller ne sera pas poursuivi

Top