26.02.2019, 15:18

Berne: «Vu du ciel», l’expo qui retrace l’histoire de la photographie aérienne en Suisse

chargement
L'exposition jette un regard sur l'histoire de la photographie aérienne suisse et propose également des activités interactives.

événement Depuis une montgolfière, grâce aux pigeons, aux avions ou encore aux drones, les prises de vues aériennes ont évolué de 1898 à nos jours. Une expo retrace cette histoire à la Bibliothèque nationale, à Berne.

Une exposition retrace l’histoire de la photographie aérienne en Suisse, des premiers clichés d’Eduard Spelterini, en ballon, aux actuels drones. Elle se tiendra à Berne, à Bibliothèque cantonale, du 28 février au 28 juin 2019 et s’intitule «Vu du ciel».

Première traversée des Alpes en ballon

L’aventurier suisse Eduard Spelterini (1852-1931) a été le premier à effectuer la traversée des Alpes en ballon. Il a réalisé les premiers clichés aériens de l’histoire de la photographie aérienne en Suisse. Il a également réussi la prouesse d’atteindre une altitude proche des 7000 mètres. Malgré la difficulté de l’exercice (températures basses, négatifs sur plaque de verre fragiles,…), il a immortalisé des paysages d’une grande netteté et d’un esthétisme captivant. La Bibliothèque nationale suisse présente une centaine de ces images conservées au Cabinet des estampes, communique-t-elle ce mardi.

Pigeons photographes

Dès le début du XXe siècle, l’armée joue un rôle prépondérant dans le développement des techniques de prise de vue aérienne. Parmi les expériences diverses et variées, celle d’appareils photographiques miniaturisés et munis d’un déclencheur automatique. Cette caméra embarquée était accrochée au cou de pigeons voyageurs. L’expérience prend rapidement fin en raison de la trop grande «incontrôlabilité» des volatiles.

L’armée suisse préfère à l’imprévisibilité des pigeons une flotte d’aérostats. Elle réalise alors des expériences avec un ballon captif. Véritable objet de spectacle pour les foules, cet aérostat deviendra célèbre sous l’appellation populaire de «saucisse fédérale».

De l’avion au drone

Les avions succèdent aux ballons et aux pigeons, puis les satellites prennent la relève pour effectuer des prises de vues de notre planète. Parmi les nouvelles connaissances que procurent ces visions d’en haut, figurent notamment les relevés topographiques de grande précision que l’exposition thématise en collaboration avec l’Office fédéral de topographie.

Au tournant du millénaire, le drone fait son apparition. 

Voyage virtuel en ballon et «dronie»

Parmi les activités interactives, le capitaine Spelterini emmène les visiteurs dans la première traversée des Alpes en ballon de l’histoire. Petits et grands pourront grimper dans la nacelle, mettre des lunettes de réalité virtuelle, décoller et profiter des paysages en se penchant par-dessus bord.

Si le drone est une technologie développée par l’armée, c’est aussi un objet du quotidien, manié par des particuliers. À ce titre, les visiteurs pourront se photographier et tenter une variante du selfie, le «dronie».

 

En savoir plus : Le site de la Bibliothèque nationale suisse

 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

Trafic aérienTrafic aérien: vers un registre obligatoire du trafic des drones en SuisseTrafic aérien: vers un registre obligatoire du trafic des drones en Suisse

Protection animaleLes compétitions de pigeons voyageurs dans le viseur de la Protection suisse des animauxLes compétitions de pigeons voyageurs dans le viseur de la Protection suisse des animaux

Top