29.03.2016, 17:50

Berne: un speedflyer américain de 28 ans est porté disparu depuis samedi

chargement
Le jeune homme s'est élancé du Jungfraujoch avec une aile de speedflying (illustration).

Inquiétant Un Américain de 28 ans s'est élancé samedi du Jungfraujoch, dans les Alpes bernoises, avec une aile de speedflying, qui alterne des phases de glisse et de vol. Il est porté disparu depuis. Sa famille tente de récolter des fonds pour lancer des recherches privées.

Un speedflyer américain de 28 ans est porté disparu depuis le samedi de Pâques dans la région de la Jungfrau. Les recherches sont restées vaines. La police cantonale de Berne a confirmé des récits sur cette affaire à plusieurs portails de nouvelles.

Ces déclarations évoquent un homme de 28 ans appartenant à un groupe de six personnes, qui se sont élancées samedi depuis le Jungfraujoch pour un vol en parapente. Le jeune homme n'a jamais atteint le lieu de rendez-vous.

"Les sauveteurs ont lancé des recherches terrestres et aériennes durant les fêtes de Pâques", a indiqué mardi le porte-parole de la police cantonale bernoise Christoph Gnägi, mais elles ont été interrompues samedi à cause de l'obscurité. Dimanche et lundi, le mauvais temps et des vents tempétueux n'ont pas permis de les reprendre.

"Nous avons fait tout ce qui est humainement possible", a dit M. Gnägi. La recherche active a été abandonnée jusqu'à ce que de nouveaux indices permettent de déterminer où se trouve le sportif. M. Gnägi a souligné que la zone était très escarpée et semée de profondes crevasses.

Selon plusieurs médias américains, la famille du parapentiste disparu récolte de l'argent sur une plateforme internet pour financer une recherche avec un hélicoptère privé.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

sport extrêmeLe "speedflying" interdit sur le domaine skiable de St-MoritzLe "speedflying" interdit sur le domaine skiable de St-Moritz

Top