08.06.2018, 00:01

Avec «Le Matin», c’est la presse qui se meurt

Premium
chargement
Le groupe de presse zurichois Tamedia a confirmé, hier, la disparition du «Matin» dans sa version papier,  assurant que le média continuera d’exister sur internet.
Par Jérôme Cachin, Yves Genier et Sandrine Hochstrasser

MÉDIAS Confirmée par Tamedia, la disparition du quotidien orange, dès le 21 juillet, doit marquer l’avènement du premier journal entièrement numérique en Suisse. Une quarantaine d’emplois risquent de disparaître.

Les rotatives de Bussigny consommeront bientôt moins d’encre orange. L’éditeur Tamedia confirme la fin de l’impression du quotidien «Le Matin», pour le 21 juillet. C’est un coup de tonnerre dans le paysage médiatique suisse: 41 personnes, dont 24 journalistes, risquent de perdre leur emploi. Tamedia assure cependant que ce...

À lire aussi...

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du mardi 7 juilletCoronavirus: toutes les nouvelles du mardi 7 juillet

JackpotEuro Millions: un joueur remporte près de 154 millions de francsEuro Millions: un joueur remporte près de 154 millions de francs

InsoliteLes «plus beaux endroits» de Suisse cartographiés par le dessinateur HerjiLes «plus beaux endroits» de Suisse cartographiés par le dessinateur Herji

VIE NOCTURNECoronavirus: le pass pour accéder aux boîtes de nuit rencontre un écho favorableCoronavirus: le pass pour accéder aux boîtes de nuit rencontre un écho favorable

Jeux d’argentCasinos en ligne: une Neuchâteloise se bat pour récupérer 11 000 francsCasinos en ligne: une Neuchâteloise se bat pour récupérer 11 000 francs

Top