14.08.2016, 11:07

Attaque dans un train: pas d'indice d'acte terroriste, selon la police saint-galloise

chargement
C'est près de la gare de Salez que s'est déroulée l'attaque de train.

Saint-Gall La police a perquisitionné samedi soir chez le Suisse de 27 ans qui a attaqué un train dans le canton de Saint-Gall. Les motifs de l'auteur présumé ne sont pas encore connus mais aucune trace d'acte terroriste n'a été découverte.

Au lendemain de l'attaque sur des passagers dans un train dans le Rheintal st-gallois, la police ne connaît pas encore le motif de l'auteur présumé; elle exclut toutefois un acte terroriste. La police a perquisitionné son domicile. Sept personnes sont blessées.

Les résultats de la perquisition font partie de l'enquête. Le motif n'étant pas encore clarifié, la police st-galloise enquête "dans toutes les directions", a-t-elle indiqué dimanche. Toutefois, le motif ne serait ni terroriste ni politique, selon elle.

L'auteur présumé aurait agi seul. Il n'est pas connu des services de police de St-Gall et de son canton de résidence et il n'a pas de casier judiciaire.

Plusieurs victimes, grièvement blessées, ont dû être héliportées dans des cliniques spécialisées. Dimanche, cinq étaient encore hospitalisées. Selon les médecins, les blessures de l'agresseur, celles de deux femmes de 17 et 34 ans ainsi que celles de l'enfant de 6 ans sont graves. Les autres victimes sont une femme 43 ans, un jeune homme de 17 ans et un homme de 50 ans.

L'agression a été filmée par une caméra de surveillance: on y voit l'homme armé d'un couteau verser un liquide inflammable, qu'il a allumé. Les flammes ainsi que des coups de couteau ont blessé les passagers ainsi que l'agresseur.

Sorti du train

Lorsque le détecteur de fumée s'est déclenché, le conducteur de la locomotive a arrêté le train à la gare la plus proche. "C'était une bonne décision", a dit Bruno Metzger, porte-parole de la police cantonale. Les secours ont ainsi pu accéder aux victimes sans entraves.

Un homme, qui se trouvait sur le quai lorsque le train en feu s'est arrêté, a accouru et a tiré l'agresseur hors du train, indique la police. Ce sauveur a été intoxiqué par le gaz de la fumée.

L'auteur a été arrêté par la police à la gare de Salez-Sennwald (SG). Il a été opéré samedi soir. La police n'a pas encore pu l'interroger.

Enquête pénale

Le Ministère public de St-Gall a ouvert une enquête pénale pour blessures corporelles et incendie intentionnel. Les parties du train endommagées ont été séquestrées. Le liquide inflammable est analysé par la section chimique et technologique de la police st-galloise.

Les dégâts matériels sont estimés à plus de 100'000 francs. La circulation a repris normalement dès 21 heures, indique encore la police dans son communiqué. Plus de 90 membres de la police, pompiers, secouristes et du soutien psychologique ont été engagés. La police ne prévoit pour l'heure pas davantage d'informations au public.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

CriminalitéSaint-Gall: un homme armé met le feu à un train et blesse sept personnesSaint-Gall: un homme armé met le feu à un train et blesse sept personnes

Top