Assurances invalidité: de plus en plus de bénéficiaires retrouvent une activité

chargement

Positif Les bénéficiaires de l’AI sont toujours plus nombreux à reprendre une activité salariée. Beaucoup cessent ensuite de toucher une rente. Le nombre de personnes déboutées de l’AI qui demandent l’aide sociale est aussi en hausse.

 17.11.2020, 13:11
La part des bénéficiaires AI retrouvant une activité lucrative sans plus toucher de rentes augmente.

La part des assurés bénéficiant de l’AI et retrouvant ensuite une activité lucrative sans plus toucher de rentes invalidité augmente, indique l’Office fédéral des assurances sociales (OFAS) dans une analyse. La proportion de personnes demandant l’aide sociale après un refus d’octroi de rente de l’AI est, elle aussi, en hausse.

La priorité accordée par l’Assurance invalidité (AI) à la réadaptation a eu l’effet souhaité, se félicite l’OFAS dans un communiqué mardi. L’office note en effet que 58% des assurés ayant déposé une demande de prestations auprès de l’AI en 2014 exerçaient quatre ans plus tard une activité lucrative sans toucher de rentes de l’AI, contre 50% qui l’avaient déposée en 2005.

L’analyse se base sur des données rassemblées par l’OFAS au cours des dix dernières années et couvrant l’ensemble des personnes ayant déposé une demande de prestations auprès de l’AI entre 2005 et 2017, indique l’office. C’est la première fois que l’office dispose de suffisamment de données pour tirer des enseignements.

Sur la base d’un modèle écartant les autres facteurs que l’AI, l’OFAS estime que «5450 personnes touchaient l’aide sociale en 2017 parce qu’elles ne remplissaient plus les conditions d’octroi d’une rente AI, ceci en raison du recentrage sur la réadaptation opérée par les révisions de loi des dernières années».

La proportion des personnes bénéficiaires de l’aide sociale après que l’AI a refusé l’octroi d’une rente est passée de 11,6% à 14,5%. Le développement de l’AI, notamment avec la réforme prévue en 2022, renforcera encore son travail en faveur de la réadaptation, ce qui devrait réduire le nombre de transferts vers l’aide sociale, note l’OFAS.

L’étude révèle que le nombre de demandes de prestations déposées auprès de l’AI a augmenté d’environ un tiers entre 2005 et 2017, passant de 43’000 à 57’000. Des prestations ont été octroyées dans les quatre années suivantes à environ un tiers d’entre elles.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

AssurancesAssurances sociales: hausse modérée des prestations complémentaires en 2019Assurances sociales: hausse modérée des prestations complémentaires en 2019

AideAssurances sociales: près de 6 milliards d’allocations familiales ont été versées en 2018Assurances sociales: près de 6 milliards d’allocations familiales ont été versées en 2018

StableAssurance-invalidité: 15'500 rentes ont été octroyées en 2019Assurance-invalidité: 15'500 rentes ont été octroyées en 2019

AI/AVSAssurance invalidité: les rentes pour enfants ne seront pas réduitesAssurance invalidité: les rentes pour enfants ne seront pas réduites

RentesAssurances sociales: la réinsertion professionnelle profite à l'assurance invaliditéAssurances sociales: la réinsertion professionnelle profite à l'assurance invalidité

Top