28.03.2016, 18:48

Après un début difficile vendredi, Polymanga a cartonné le reste du week-end de Pâques

chargement
Un groupe de cosplayeurs, des personnes costumées, sur la scène de Polymanga.

Polymanga Le week-end de Pâques se termine en beauté pour le festival de jeux vidéos et de culture pop Polymanga, malgré un vendredi désastreux, où la plupart des visiteurs ont attendu jusqu'à trois heures pour entre dans le festival.

Malgré une première journée difficile vendredi, où des visiteurs sont restés plusieurs heures dans des files d’attente, Polymanga a attiré un public nombreux cette année à Montreux (VD). Plus de 40'000 personnes ont pris part au festival qui a fermé ses portes lundi.

Durant ce long week-end de Pâques, des milliers de fans de jeux vidéo et de culture pop se sont retrouvés dans le centre de congrès à Montreux, où suite aux attentats de Paris et Bruxelles, les mesures de sécurité avaient été renforcées.

Résultat: vendredi, de nombreux visiteurs ont patienté plusieurs heures avant de pouvoir accéder à l’intérieur du site et certains ont même préféré partir de guerre lasse. Beaucoup ont fait part de leur mécontentement sur les réseaux sociaux.

"On s’en est rendu compte un peu tard, après deux heures ", reconnaît David Heim, fondateur et directeur de la manifestation. Alors qu’elles devaient être généralisées, les fouilles au corps n’ont alors plus été appliquées à chacun, mais il a fallu un certain temps pour que l’attente se résorbe, explique-t-il.

Il ajoute s’être excusé auprès des personnes qui l’ont contacté. Ces dernières seront remboursées et ont reçu des billets VIP.

Lepers phénoménal

Reste que ce couac n’a visiblement pas refroidi les spectateurs qui, dès le lendemain, étaient à nouveau au rendez-vous de cette 12e édition. "Tout s’est mieux passé dès le samedi", poursuit le directeur.

Parmi les événements qui ont attiré un large public: le quizz avec l’animateur Julien Lepers était "phénoménal" et l’"echow cosplay" était "complètement fou".

Chaque année, la manifestation voit sa fréquentation augmenter. L’an dernier, environ 35'000 personnes s’y étaient pressées, soit déjà 5000 de plus qu’en 2014. Une course en avant que David Heim dit ne pas rechercher à tout prix.

"Cette augmentation ne pourra pas se faire non-stop. Mon but est plutôt de faire de la qualité que de la quantité".

Le public est essentiellement suisse. "Environ 90% des spectateurs proviennent d’ici, le 10% restant vient de France et d’Europe", précise-t-il. Environ 80% des visiteurs ont entre 12 et 25 ans.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

PolymangaLongues files d'attentes à l'entrée de Polymanga, dues à une sécurité renforcéeLongues files d'attentes à l'entrée de Polymanga, dues à une sécurité renforcée


Top