15.12.2016, 08:47

Antarctique: la Suisse va ratifier le protocole de protection

chargement
Le secteur du tourisme vers l'Antarctique est en pleine croissance. Les opérateurs helvétiques pourront obtenir leurs autorisations en Suisse.

Environnement Le Conseil des Etats a approuvé jeudi à l'unanimité la ratification du protocole de l'Antarctique. Sont notamment intéressées les entreprises touristiques helvétiques qui envisagent d'organiser des voyages autour du pôle Sud.

La Suisse veut s'associer aux efforts de protection de l'Environnement sur l'Antarctique. Après le National, le Conseil des Etats a approuvé jeudi à l'unanimité la ratification d'un protocole. Il en va avant tout de la recherche et de l'image des entreprises touristiques helvétiques.

Le protocole au traité de l'Antarctique relatif à la protection de l'environnement date de 1991. Ce document comporte des normes contraignantes, notamment une procédure d'autorisation préalable pour toutes les entreprises et institutions qui souhaitent développer des activités sur l'Antarctique.

Selon l'intensité des activités prévues, l'auteur de la demande doit effectuer une évaluation d'impact sur l'environnement. Le protocole proscrit en outre l'exploitation de matières premières hors recherche scientifique.

Tourisme

Le secteur du tourisme vers l'Antarctique est en pleine croissance. Les opérateurs helvétiques pourront obtenir leurs autorisations en Suisse. Ils pourraient certes se passer des exigences du protocole et organiser quand même leurs voyages.

Mais cela exposerait la Suisse à un gros risque d'image sur le plan international, notamment en cas d'atteinte à l'environnement. Les opérateurs feraient en outre l'objet d'une surveillance particulière de la part des Etats membres du protocole.

Recherche glaciologique

La recherche sur l'Antarctique est également importante pour la Suisse. Grâce à ses connaissances en glaciologie, cette dernière peut apporter une contribution importante aux travaux sur le climat du continent blanc et du monde entier.

Les conditions extrêmes régnant en Antarctique sont idéales pour tester et développer de nouvelles technologies et de nouveaux matériaux. Les hautes écoles figurent au premier rang des partisans d'un renforcement des conditions cadres de leurs activités de recherche en Antarctique.

Pas de coûts significatifs

La mise en œuvre en Suisse du protocole est réglée dans une loi d'application. Le Département fédéral des affaires étrangères est responsable de l'octroi des autorisations et permis prévus.

La poursuite et le jugement des infractions qui peuvent aller jusqu'à trois ans de privation de liberté sont du ressort de Bâle-Ville. Selon le Conseil fédéral, l'application du protocole n'entraînera pas de coûts significatifs.

Le traité sur l'Antarctique, signé en 1959, interdit explicitement toute présence militaire et tout acte de guerre. Il exclut également toute revendication territoriale fondée sur le droit international. La Suisse y a adhéré en 1990.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

FONTEAntarctique: des vents chauds fragilisent la calotte glaciaireAntarctique: des vents chauds fragilisent la calotte glaciaire

environnementAntarctique: accord historique trouvé pour créer un sanctuaire marinAntarctique: accord historique trouvé pour créer un sanctuaire marin

Top