21.01.2020, 07:30

Amendée et interdite d’entrée chez Migros pour avoir payé séparément ses articles

chargement
C'est en payant à une caisse automatique que la malheureuse a été interpellée.

Absurde Le self-scanning peut parfois réserver de mauvaises surprises. Une cliente a été amendée et interdite d’entrée chez Migros, après avoir voulu payer séparément ses achats à une caisse automatique.

C’est une mésaventure dont cette cliente de Migros se souviendra longtemps. La jeune femme de 23 ans faisait ses courses dans une succursale à Neumarkt (SG) au moyen du self-scanning – un appareil permet de scanner soi-même ses articles avant de passer en caisse. A la suite d’un contrôle aléatoire, elle a été renvoyée du magasin avec interdiction de se rendre chez Migros durant 10 ans et a reçu une amende de 200 francs, comme le révèle notamment Blick.

Comment expliquer une telle sanction? Cette cliente voulait payer ses courses séparément, car elle achetait à la fois des biens pour elle et pour les membres de sa colocation. A son passage à la caisse automatique, alors qu’elle s’apprête à payer les achats communs de ses colocataires, elle est interpellée pour un contrôle de son panier. Or, celui-ci contient encore ses articles personnels.

Traitée comme une voleuse

Emmenée dans le bureau du gérant par le détective du magasin, afin de s’expliquer, elle est alors accusée de récidive. Citant un enregistrement vidéo, le directeur de la succursale explique qu’elle a été vue le mois précédent en train de voler dans une autre filiale du canton à Gossau. Elle se justifie factures à l’appui en racontant qu’elle a toujours payé séparément, mais n’a jamais rien volé.

Les arguments n’ont visiblement pas convaincu les responsables de Migros qui lui ont envoyé quelques jours plus tard une amende de 200 francs et une interdiction d’entrée de dix ans dans toutes les succursales de Suisse orientale, comme le rapporte 20 Minuten. La jeune femme a envoyé un courrier exigeant la levée des sanctions, qu’elle estime injustifiées.

«Enchaînement de circonstances malheureux»

Le géant orange n’a pas tardé à réagir et a contacté la jeune femme pour s’excuser. Il parle d’un «enchaînement de circonstances malheureux» et autorise «évidemment sa cliente à revenir faire ses achats dans ses magasins à tout moment». Apparemment, l’incident de Gossau a été considéré à tort comme un vol parce que l’angle de vue de la caméra de surveillance ne permettait pas d’enregistrer toutes les transactions de paiement.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

RestructurationMigros vend 6 de ses 11 magasins Interio au géant autrichien XXXLutzMigros vend 6 de ses 11 magasins Interio au géant autrichien XXXLutz

ConsommationNi caisse, ni «self-scanning»: un magasin entièrement automatisé prévu en Suisse en 2019Ni caisse, ni «self-scanning»: un magasin entièrement automatisé prévu en Suisse en 2019

DéchetsEnvironnement: Coop et Migros vont bannir les sacs en plastique gratuits de tous leurs magasins dès 2020Environnement: Coop et Migros vont bannir les sacs en plastique gratuits de tous leurs magasins dès 2020

criseCommerce de détail: Migros Aar, dans les cantons de Berne, Soleure et Argovie, va supprimer 300 emploisCommerce de détail: Migros Aar, dans les cantons de Berne, Soleure et Argovie, va supprimer 300 emplois

Migros Aar va supprimer 300 emplois

Migros Aar, qui emploie près de 12'000 personnes, dans les cantons de Berne, Soleure et Argovie, va supprimer 300...

  17.09.2019 11:22

Top