10.03.2016, 07:00

Âgé de 69 ans, le musicien lausannois Léon Francioli est décédé mercredi des suites d'un cancer

chargement
Le jazz perd une figure emblématique du jazz : Léon Francioli est décédé.

CARNET NOIR Le contrebassiste lausannois Léon Francioli est décédé mercredi suite à un cancer. Fort de son inspiration et de sa passion, le musicien était un touche-à-tout : il a été tour à tour pianiste, contrebassiste, violoncelliste et guitariste.

Le musicien lausannois Léon Francioli est décédé mercredi des suites d'un cancer. Le contrebassiste de jazz était âgé de 69 ans.

Annoncée sur le site de "24 Heures", la nouvelle a été confirmée à l’ats mercredi en fin de soirée par Jean-Marc Blanc, membre du groupe de rock "Les Aiglons". Léon Francioli avait intégré cette formation au début de sa carrière, après des études au conservatoire de Lausanne.

Membre fondateur de cette formation yéyé du début des années 1960, il composait et y jouait de la guitare solo. "On avait étroitement travaillé ensemble, notamment sur notre tube 'Stalactit'", se remémore Jean-Marc Blanc.

 

 

La suite de sa carrière se joue en notes bleues. En 1970, il enregistre son premier album avec le percussionniste Pierre Favre, expérience qu’ils poursuivront jusqu'aux années 1980 en duo ou avec d’autres. En 1971, Michel Portal fait appel à lui. Improvisateur né, il s'intègre sans mal à la structure hétéroclite qu’est la "Michel Portal Unit".

Musicien polyvalent

Tour à tour pianiste, contrebassiste, violoncelliste ou guitariste, Léon Francioli est reconnu pour ses compositions originales et ses improvisations inspirées. En 1982, il participe à la création du groupe BBFC avec Jean-François Bovard, (trombone), Daniel Bourquin, (anches), Olivier Clerc (percussion). Le quatuor vaudois de free-jazz participe à de nombreux concerts et festivals dans le monde entier. 

Compositeur de musiques de films, dont "Les petites fugues" d’Yves Yersin, Léon Francioli travaille aussi pour des compagnies de danse. Depuis 1991, il crée avec d'autres musiciens de nombreux concerts spectacles (Border Line, Le Cirque, Une saison en enfer, Amnésie Internationale, Délices des Jardins...). En 1995, il obtient le Grand Prix vaudois de la fondation pour la culture.

C'est aussi à cette époque que le binôme Francioli-Bourquin prend forme. S'en suivra une longue collaboration, avec, notamment, la création d'"Amnésie internationale 2" ou des "Nouveaux monstres". Depuis 2015, il a aussi enregistré plusieurs albums avec le chanteur Stéphane Blok.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du mercredi 3 juinCoronavirus: toutes les nouvelles du mercredi 3 juin

ManquéSwiss Loto: pas de millionnaire au tirage de mercrediSwiss Loto: pas de millionnaire au tirage de mercredi

TransportsCoronavirus: des retards sur des chantiers CFF font grincer des dents au TessinCoronavirus: des retards sur des chantiers CFF font grincer des dents au Tessin

CouacApp CFF: des données d'utilisateurs seraient transmises à GoogleApp CFF: des données d'utilisateurs seraient transmises à Google

AnimauxZoo de Zurich: la savane africaine attend les visiteurs dès samediZoo de Zurich: la savane africaine attend les visiteurs dès samedi

Top