28.08.2019, 10:26

Consommation: le prix de votre panier de courses peut doubler du magasin au shop d’appoint

chargement
C’est chez Coop que les plus grandes différences de prix s’affichent. (illustration)

Consommation Une enquête de la Fédération romande des consommateurs montre que les courses dans un shop d’appoint sont beaucoup plus chères que dans un magasin. Le prix du panier peut aller jusqu’au double.

Vous rentrez tard du travail et n’avez pas pu aller faire vos courses avant la fermeture de votre magasin habituel. Heureusement, les shops d’appoint sont là pour vous dépanner. Mais il faudra en payer le prix!

Une enquête de la Fédération romande des consommateurs (FRC), repérée par la RTS, montre que faire ses achats dans un Coop Pronto ou un Migrolino coûte beaucoup plus cher que dans les Coop ou les Migros conventionnelles. Le prix du panier peut même doubler.

L’assortiment de 22 magasins des groupes Coop, Migros et Aldi a été passé en revue durant la seconde quinzaine de juillet dans les cantons de Vaud, Fribourg, Genève et du Valais. Le panier type était celui correspondant aux ingrédients nécessaires pour deux personnes qui vont cuisiner un repas. «Dans chaque magasin, nos enquêteurs ont fait leurs emplettes avec un objectif clair en tête: toujours choisir l’option la moins chère», explique la FRC.

 

 

Résultat: si le coût du panier est d’environ 22 francs en grande surface, il avoisine les 38 francs dans les shops. 

Alors que les deux magasins Aldi du test ont un prix du panier quasiment identique, ce n’est pas le cas de Coop et de Migros. «C’est chez Coop que les plus grandes différences de prix s’affichent» révèle la FRC. «Ainsi, le panier du Coop Pronto de la gare de Sion coûte presque deux fois plus cher que celui de la Coop la plus proche. Un constat similaire à Lausanne et à Genève», poursuit la Fédération qui précise que la facture la plus salée a été reçue à la Coop de la gare de Genève: plus de 42 francs.

Entre les Migros et les Migrolino, franchises indépendantes du distributeur, la différence existe aussi, mais elle est moins marquée.

Produits frais rares

Autre observation de la FRC: l’assortiment est moins varié dans les shops. Les produits d’entrée de gamme, comme M-Budget et Prix Garantie, n’y sont pas présents, ce qui oblige le client à se rabattre sur les marques. Quant aux produits frais, ils sont plutôt rares.

Si les shops sont pratiques pour des achats ponctuels, y faire ses courses du quotidien n’est donc pas la panacée. La FRC conseille alors de privilégier les épiceries de quartier, qui étendent leurs horaires et proposent plus souvent des produits locaux et artisanaux. 

 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

ConsommationProduits faits maison et spécialités régionales: Coop inaugure un nouveau format de magasinProduits faits maison et spécialités régionales: Coop inaugure un nouveau format de magasin

pollutionGreenpeace reproche à Coop et Migros d'utiliser encore trop d'emballages plastiquesGreenpeace reproche à Coop et Migros d'utiliser encore trop d'emballages plastiques

Commerce de détailCommerce de détail: Migros et Coop augmentent les salaires jusqu'à 1%Commerce de détail: Migros et Coop augmentent les salaires jusqu'à 1%

Hausse des salaires chez Migros et Coop

Les employés des géants du commerce de détail, Migros et Coop, peuvent avoir le sourire.Les directions ont accepté...

  27.10.2017 14:00

Top