30.01.2016, 16:28

Accueil des migrants: course urbaine à Lausanne pour dénoncer les Accords de Dublin

chargement
1/4  

Crise migratoire Quelque 80 manifestants ont couru samedi de près de 4 km samedi après-midi à travers Lausanne pour protester contre les Accords de Dublin qui permettent de renvoyer les migrants dans le premier pays européen qui les a accueillis.

Répondant à l'appel du Collectif R, quelque 80 manifestants se sont élancés samedi vers 15h30 pour une course de près de 4 km à TraversLausanne. Brandissant des panneaux comme "WelcomeRefugees" ou "Stop Dublin", ils ont demandé la suspension des Accords de Dublin.

"Dublin, cours toujours", "Ca fait Dublin de courir" ou encore "Dublin, c'est fini": le message était clair. Les accords qui permettent de renvoyer les migrants dans le premier pays européen qui les a accueillis doivent être suspendus.

La course urbaine de samedi s'inscrit dans une série d'actions pour occuper l'espace public et attirer l'attention sur le sort des migrants, a expliqué le Collectif R, à côté de l'église de Saint-Laurent où des requérants occupent depuis début mars 2015 la salle paroissiale.

La course, c'est aussi un souffle de liberté que les migrants ont découvert, a relevé un membre du collectif. A cause des Accords de Dublin, il est possible de renvoyer à tour de bras des requérants dans des pays comme l'Italie ou la Hongrie où les conditions d'accueil ne sont pas du tout réunies. Il faut absolument mettre fin à ces accords, a lancé le responsable.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

Crise migratoireDes dizaines d'hommes masqués attaquent des migrants à StockholmDes dizaines d'hommes masqués attaquent des migrants à Stockholm

solidaritéMort des migrants: sit-in de protestation en début de match en GrèceMort des migrants: sit-in de protestation en début de match en Grèce

CRISE MIGRATOIREL'Europe reproche à la Grèce de ne pas bloquer le flux de migrantsL'Europe reproche à la Grèce de ne pas bloquer le flux de migrants

Top