30.03.2016, 15:40

Accident mortel dans l'Allier: le chauffeur portugais et son oncle restent en garde à vue

chargement
L'accident a eu lieu vendredi dernier, dans l'Allier, en France.

Enquête L'enquête se poursuit sur le drame de la route qui a coûté la vie à 12 Portugais établis en Suisse. Mercredi, la justice française a décidé de prolonger la garde à vue du jeune chauffeur de 19 ans, seul rescapé de l'accident, et de son oncle, propriétaire du véhicule. La piste du dépassement dangereux est pour l'heure privilégiée.

Après la collision frontale en France qui a coûté la vie à douze Portugais de Suisse, le conducteur du fourgon reste en garde à vue jusqu'à ce jeudi. Son oncle, présumé propriétaire du véhicule, voit lui aussi sa garde à vue renouvelée de 24 heures.

Tous deux avaient été transférés mardi dans les locaux de la gendarmerie de la localité de Moulins. En état de choc après l'accident survenu dans la nuit de jeudi à vendredi passé, les deux Portugais avaient passé le week-end aux urgences psychiatriques.

Le procureur de la République de Moulins, Pierre Gagnoud, ne communiquera plus sur le fond de l'affaire désormais. Il fera le point jeudi soir pour les médias intéressés, mais uniquement sur les prochaines étapes de la procédure, a-t-il précisé à l'ats mercredi.

Pour l'heure, une enquête est en cours pour homicide involontaire avec circonstances aggravantes (mise en danger de la vie d'autrui, et pas de permis de conduire adapté au transport de passagers). Le conducteur pourrait encourir jusqu'à dix ans de prison.

Pas endormi

Les hypothèses d'un problème mécanique, d'un endormissement ou d'un problème de Santé sont écartées. La piste d'un dépassement dangereux reste privilégiée, après les témoignages des deux Italiens du camion qui venait en sens inverse et qui a été percuté frontalement.

Lors de l'accident sur la route nationale 79 près de Montbeugny, l'oncle circulait dans un autre véhicule. Il avait laissé le volant à l'un de ses passagers pour rejoindre son neveu, qui était le seul rescapé du fourgon improvisé en minibus de transport de personnes.

Les victimes, des habitants de Fribourg et Granges-Marnand (VD), avaient quitté Romont le soir pour aller au Portugal. Les passagers de Fribourg étaient cinq hommes de 35 à 55 ans, un couple de 38 et 27 ans avec une fille de 7 ans, ainsi qu'une adolescente de 17 ans.

Corps rapatriés

Mardi à la mi-journée, sept corbillards ont quitté la région pour rapatrier les corps vers le Portugal. Un office religieux avait été célébré en matinée à la chapelle de l'hôpital de Moulins. Les douze cercueils étaient alignés dans la cour pour une bénédiction.

En France, la population se désole et enrage après ce drame, car cette route faisait déjà débat à la suite d'autres accidents. Tous les politiques demandent depuis longtemps que ce tronçon soit mis sur deux fois deux voies, mais les travaux sont sans cesse repoussés, explique avec colère le maire de Montbeugny, Guy Charmetant, sur le site internet du groupe de médias Centre France.

 

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

Drame dans l'AllierDrame du minibus dans l'Allier: les victimes étaient des Portugais vivant dans les cantons de Fribourg et de VaudDrame du minibus dans l'Allier: les victimes étaient des Portugais vivant dans les cantons de Fribourg et de Vaud

FranceSur les douzes victimes de l'accident du minibus dans l'Allier, neuf habitaient FribourgSur les douzes victimes de l'accident du minibus dans l'Allier, neuf habitaient Fribourg

Drame du minibusDrame du minibus dans l'Allier: polémique autour de cette "route de la mort" toujours pas sécuriséeDrame du minibus dans l'Allier: polémique autour de cette "route de la mort" toujours pas sécurisée

FRANCEFrance: un minibus parti de Suisse percute un poids lourd, tuant ses 12 passagersFrance: un minibus parti de Suisse percute un poids lourd, tuant ses 12 passagers

Top