03.05.2016, 12:06

34 cas d'extrémisme pour motifs djihadistes signalés au sein de l'armée

chargement
Sur dix cas, six relèvent de l'extrémisme de droite et seul un cas de l'extrémisme de gauche.

Armée Le service spécialisé "Extrémisme dans l'armée" a traité 34 dossiers liés à l'extrémisme en 2015, soit 7 de moins qu'en 2014.

Les cas d'extrémisme pour motifs djihadistes ont augmenté en 2015. La plupart des cas relèvent de l'extrême droite. Le service spécialisé a traité 34 dossiers en 2015, soit 7 de moins qu'en 2014.

Sur dix cas rapportés, trois ont trait au djihadisme en 2015, contre un sur dix en 2014. En Suisse, environ 400 individus ont des liens avec l'"Etat islamique", sur internet notamment, avait constaté lundi le Service de renseignement de la Confédération.

L'Armée de milice, reflet de la société civile, y est inévitablement confrontée, a indiqué mardi le service spécialisé "Extrémisme dans l'armée" dans son rapport 2015. Les signalements d'extrémisme pour motifs djihadistes portaient principalement sur des cas individuels de possible radicalisation.

Sur dix cas, six relèvent de l'extrémisme de droite et seul un cas de l'extrémisme de gauche. Aucun accident majeur ne s'est produit. Le nombre de personnes signalées reste "extrêmement faible en proportion totale de militaires incorporés".

Le service spécialisé "Extrémisme dans l'armée" forme et sensibilise les militaires. Plus de 1000 cadres ont participé aux 18 cours. L'armée applique une stratégie de la tolérance zéro en matière d'extrémisme.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

Terrorisme400 djihadistes potentiels se trouvent en Suisse400 djihadistes potentiels se trouvent en Suisse

Top