20.11.2017, 00:01

Le NUC ne fait pas mentir la logique

Abonnés
chargement
Tiana Dockery (7), Tabea Dalliard (9) et les Neuchâteloises n’ont pas fait mentir la logique actuelle ce week-end.

 20.11.2017, 00:01 Le NUC ne fait pas mentir la logique

VOLLEYBALL Les Neuchâteloises se sont inclinées à Schaffhouse (3-0) avant d’aller s’imposer à Cheseaux (3-1).

Le NUC a fait respecter la logique ce week-end. Battues par Kanti Schaffhouse (3-0) samedi, les Neuchâteloises sont allées s’imposer hier à Cheseaux (3-1) pour ce qui était le dernier match du premier tour du championnat de LNA. A l’issue de celui-ci, les filles de Silvan Zindel pointent au cinquième rang avant un bilan assez limpide.

Ainsi, Mandy Wigger et...

Le NUC a fait respecter la logique ce week-end. Battues par Kanti Schaffhouse (3-0) samedi, les Neuchâteloises sont allées s’imposer hier à Cheseaux (3-1) pour ce qui était le dernier match du premier tour du championnat de LNA. A l’issue de celui-ci, les filles de Silvan Zindel pointent au cinquième rang avant un bilan assez limpide.

Ainsi, Mandy Wigger et Cie se sont inclinées contre les quatre équipes qui les précèdent au classement – Aesch-Pffefingen, Guin, Volero et Kanti Schaffhouse – et se sont imposées face aux autres, plus ou moins largement. S’il est encore un peu tôt pour tirer des conclusions, dans le camp neuchâtelois on n’est pas mécontent de se retrouver dans cette position de premier chasseur du top-4.

«Depuis le début de la préparation, rares ont été les moments ou le coach a pu avoir tout le monde à sa disposition sur une longue période. Dans ces conditions, c’est bien d’être où nous sommes aujourd’hui», relevait la présidente Jo Gutknecht.

«On ne peut pas tirer de bilan quand on sait que notre top-scorer et meilleure attaquante – Cassidy Pickrell devrait enlever son attelle cette semaine et en savoir davantage sur son retour, pour l’instant espéré à la mi-décembre – est absente. Mais notre philosophie veut que nous misions aussi sur les Suissesses. Dans ces conditions – il ne faut pas oublier l’absence de Carole Troesch – nous pouvons être satisfaits de ce premier tour. Il nous est difficile de faire mieux», confirmait Silvan Zindel.

Dans la difficulté, le NUC fait face. «Il faut voir le côté positif des choses. Cette situation permet à d’autres filles d’endosser davantage de responsabilités et aux jeunes de prendre de l’expérience. Tout cela nous servira à l’avenir», enchaînait Jo Gutknecht.

Hier, les Neuchâteloises ont fait ce que leur entraîneur attendait d’elles, même si elles ont lâché un set à une formation de Cheseaux qui n’en avait remporté que quatre jusque-là. «Même si nous avons connu quelques difficultés lors des deux premiers sets – les Neuchâteloises furent menées 22-18 dans le premier avant de passer l’épaule –, nous avons clairement mis les choses au point pour nous imposer sans que le doute puisse s’installer», se félicitait Silvan Zindel.

En effet, après la perte de la deuxième manche, les Neuchâteloises se sont vite détachées – elles ont été «accrochées» jusqu’à 4-4 dans le troisième set, jusqu’à 5-5 dans le quatrième – pour s’assurer les trois points d’une victoire logique.

Logique, comme le fut le revers concédé samedi à Schaffhouse. «Kanti était clairement plus fort que nous et nous n’avions pas les moyens de nous défendre. Sa victoire était méritée même si le 3-0 est un peu sévère. Je suis néanmoins confiant sur nos possibilités de battre cette équipe à l’avenir. Aujourd’hui, notre plus grand défi consiste à accepter de perdre certains matches», terminait Silvan Zindel.

En attendant que la logique évolue dans le bon sens.

hier: cheseaux - nuc 1-3 (23-25 25-20 14-25 16-25)

samedi: kanti schaffhouse - nuc 3-0 (25-22 25-16 25-16)

Derrière-la-Ville: 300 spectateurs.

Arbitres: Sanapo et Reyes.

Cheseaux: Bulliard (2 points), Van Rooij (14), Oseghale (6), Petrachenko (15), Whyte (5), McDonald (10), Hämmerli (libero, 1); Casto (0), Kenel (0), Guyot (9).

NUC: Wigger (7), Suriano (11), Girard (9), Bergren (8), Dockery (28), Staffelbach (2), Dalliard (libero); Petitat, Halter (3), Gudenkauf (0).

Notes: Le NUC joue sans Pickrell ni Troesch (blessées). Laurent Whyte et Tiana Kockery portent le maillot de top-scorer. Durée du match: 1h35’ (26’ 24’ 22’ 23’).

BBC Arena: 250 spectateurs.

Arbitres: Wolf et Sirucek.

Kanti Schaffhouse: Stapelton (0 point), Riddle (12), Lutz (1), Holaskova (5), Boillat (4), Cukseeva (15), Edberg (libero); Smiljkovic (3), Lowak (8), Guyer (4).

NUC: Halter (1), Bergren (3), Dockery (14), Romaneschi (0), Wigger (2), Girard (5); Dalliard (libero); Pierret (0), Petitat (4), Suriano (3), Staffelbach (1).

Notes: Le NUC joue sans Pickrell, Troesch (blessées) ni Gudenkauf (avec la deuxième équipe). Durée du match: 1h15’ (26’ 24’ 25’).


Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !
Top