02.08.2015, 19:44

Sac d'os devenu un os

chargement
Par MELBOURNE PIERRE SALINAS

Irrésistible au premier tour, Roger Federer affronte demain un adversaire autrement plus dangereux: Gilles Simon, fluet mais au cœur énorme.

La Suisse se réveillait à peine, hier, lorsque Roger Federer a serré la main de son adversaire du premier tour, le Slovaque Lukas Lacko (ATP 97). Le No 2 mondial ne s'est pas attardé sur le court, s'imposant 6-1 6-1 6-3 en 84 minutes. «Je n'ai pas puisé dans mes réserves. C'est toujours important en début de tournoi», souffle le Bâlois de 29 ans, à qui beaucoup prédisent un deuxième match autrement plus compliqué, demain.

«Vous croyez? Pas moi. Roger Federer et Rafael Nadal sont intouchables avant les demi-finales. Il faut s'appeler Murray, Djokovic ou Söderling pour ne serait-ce penser pouvoir les battre. Quoique Monfils en est capable aussi. Monfils est capable de tout», sourit Jim Courier, ancien No 1 mondial et commentateur pour la chaîne de télévision Channel 7 durant l'Open d'Australie. Roger Federer n'a jamais battu Gilles Simon, lui fait-on remarquer. «Mais Federer n'a jamais affronté Simon en Grand Chelem», rétorque l'Américain.

Gilles Simon (26 ans, ATP 34), un gringalet en shorts de plage qui ressemble à tout sauf à un ancien membre du top 10 (No 6 en janvier 2009). C'est de lui qu'il s'agit. Si les principes même de la génétique ont privé le Français de biceps et de pectoraux développés, ils l'ont doté d'un muscle essentiel: le cœur, gros comme ça chez le Niçois.

Car Simon revient de loin. Il serait même un miracle de la nature. A 15 ans, alors qu'il ne mesurait que 1m53, ne lui diagnostiquait-on pas un retard de croissance de près de trois ans? Considéré sans avenir, il était le sparring-partner des plus doués, Gaël Monfils, son meilleur ami, et Richard Gasquet les premiers. Fragile il était, pugnace Simon est devenu. Revanchard aussi. Le sac d'os s'est transformé en un os... tout court. Federer ferait bien de s'en méfier car Federer ne l'a jamais battu.

Rares sont ceux qui peuvent se vanter de n'avoir jamais perdu contre celui qui est considéré comme le meilleur joueur de l'histoire. Deux victoires à zéro, tel est le bilan de Simon face à Federer. De là à parler de bête noire, il y a un pas que le Bâlois se refuse à franchir. «Bête noire, après deux matches? Je crois qu'il faudrait attendre encore un peu», s'offusquerait presque Roger Federer. «David Nalbandian, Lleyton Hewitt ou encore Tim Henman ne me convenaient pas à mes débuts. J'ai beaucoup de respect pour Simon, mais lors de ma première défaite, je sortais d'une longue coupure. Et lors de la seconde, au Masters encore en 2008, j'étais blessé au dos.»

Le Français lui-même est loin de bomber le torse. «Ce sont deux des succès dont je suis le plus fier. J'imagine que Roger se méfie un peu. Mais il sait qu'il est plus fort que moi, et il a raison», tranche-t-il.

En s'imposant, samedi à Sydney, devant le Serbe Viktor Troicki, bourreau des Français en finale de la Coupe Davis, Simon n'a pas seulement conquis le huitième titre de sa carrière, il a suscité des regrets chez son capitaine, Guy Forget, qui lui avait préféré Mikaël Llodra lors du simple décisif. A ceux qui le croyaient «cramé» après sa semaine victorieuse, Simon a apporté une réponse cinglante, hier, en battant en quatre manches Yen-Hsun Lu (ATP 37), un Taïwanais particulièrement à l'aise sur dur, non sans avoir laissé échapper le premier set.

Federer n'aime pas affronter Simon. Pourquoi? «Comme moi, c'est un grand tacticien. Il peut être agressif mais sait aussi très bien défendre», explique le Bâlois. Le Français a une idée derrière la tête. «Mais je ne dévoilerai pas ma tactique, jamais avant un match», rigole-t-il. Non, ne croyez pas que Simon soit du genre à se dégonfler. Il est déjà assez maigre comme cela. /PSA

Bacsinszky tombe contre sa bête noire

C'est sans son entraîneur, Erfan Djahangiri, dans l'attente d'un heureux événement, mais avec beaucoup d'aplomb que Timea Bacsinszky (WTA 50) a mis le cap sur l'Australie. Bilan: deux défaites au premier tour. Lors des qualifications du tournoi de Sydney puis hier à Melbourne, où la Vaudoise de 21 ans s'est inclinée 6-0 6-3 devant la Roumaine Monica Niculescu (WTA 85). Jeune fille surdouée, celle qui était considérée comme la nouvelle Martina Hingis mais n'a remporté qu'un seul match lors des cinq derniers tournois du Grand Chelem tarde à confirmer. Sont-ce des larmes que l'on a vu perler au coin de ses yeux?

Timea Bacsinszky, l'occasion était belle d'enfin aller loin dans un tournoi du Grand Chelem...

Je n'attendais pas un miracle, mais je pensais avoir les capacités pour passer un, deux voire même trois tours. Jouer la 85e mondiale puis peut-être Pironkova, la tête de série la moins bien classée du tableau, on peut considérer cela comme un bon tirage. Pas moi. Cette Roumaine, c'est un peu ma bête noire. Je la connais depuis les juniors, elle ne battra jamais une top 20, mais son jeu ne me convient pas. Elle varie beaucoup et casse tellement le rythme que je n'arrive pas à générer de la puissance sur ses «croûtes».

Pensez-vous qu'un entraîneur aurait pour vous aider?

Mais la tactique, je la connais depuis l'âge de 12 ans! Le problème est mental. Elle arrive à entrer dans ma tête et me fait perdre les pédales. Chaque fois, je me demande ce que je fais ici. Face à elle, c'est comme si je n'arrivais plus à mettre un pied devant l'autre.

Quels sont vos objectifs pour 2011?

Le top 30, ce serait génial. J'en ai les moyens. L'envie, je l'ai aussi. Mais je me braque à chaque grand rendez-vous. Au début de ma carrière, c'était facile: j'étais la challenger. Aujourd'hui, j'attends plus de moi. Et je me mets beaucoup trop de pression. /psa

Adversaire corsé pour Wawrinka

Stanislas Wawrinka (No 19) trouvera sur sa route demain à Melbourne un adversaire pas comme les autres: le Bulgare Grigor Dimitrov (ATP 105) qui doit encore purger une suspension de deux semaines pour avoir bousculé un arbitre il y a deux mois à Helsinki. Champion juniors de Wimbledon et de l'US Open en 2008, ancien protégé de... Peter Lundgren, le coach actuel de Wawrinka, Dimitrov est en passe à 19 ans de justifier toutes les promesses placées en lui.

Vainqueur du Challenger de Genève l'été dernier et issu des qualifications à Melbourne, il fut irrésistible lors de son premier tour contre le Kazakh Andrey Golubev (ATP 38). Il a exécuté 6-1 6-4 6-2 l'homme qui fut le «bourreau» de l'équipe de Suisse de Coupe Davis en septembre dernier à Astana. «Je ne l'ai jamais vu jouer mais Peter m'a parlé de lui», glisse Stanislas Wawrinka. «Il est très talentueux, c'est indéniable. Je m'attends à une rencontre extrêmement difficile.»

Mais s'il témoigne de la même rigueur que lors de son premier tour contre Teymuraz Gabashvili (ATP 78), Stanislas Wawrinka devrait éviter toute mauvaise surprise. Sept jours après sa victoire à Chennai, le Vaudois s'est imposé 7-6 (7-3) 6-4 6-4. Un break concédé au troisième jeu du match n'a pas remis en question sa supériorité. Plus puissant, plus régulier, le No 2 suisse a signé de manière convaincante sa sixième victoire de l'année déjà. «J'ai fait mon job. J'ai su gagner en intensité dans les moments importants», se félicite-t-il. /si

Open d'Australie

Principaux résultats

Melbourne. Premier tournoi du Grand Chelem (25 millions de francs, dur)

Simple messieurs. Premier tour: Roger Federer (S, 2) bat Lukas Lacko (Slq) 6-1 6-1 6-3. Stanislas Wawrinka (S, 19) bat Teymuraz Gabashvili (Rus) 7-6 (7-3) 6-4 6-4. Novak Djokovic (Ser, 3) bat Marcel Granollers (Esp) 6-1 6-3 6-1. Tomas Berdych (Tch, 6) bat Marco Crugnola (It) 6-4 6-0 6-2. Andy Roddick (EU, 8) bat Jan Hajek (Tch) 6-1 6-2 6-2. Fernando Verdasco (Esp, 9) bat Rainer Schüttler (All) 6-1 6-3 6-2. Gaël Monfils (Fr, 12) bat Thiemo de Bakker (PB) 6-7 (5-7) 2-6 7-5 6-2 6-1. Nicolas Almagro (Esp, 14) bat Stéphane Robert (Fr) 6-4 6-3 6-7 (4-7) 7-5. Mardy Fish (EU, 16) bat Victor Hanescu (Rou) 2-6 4-6 6-3 7-5 6-3. Ivan Ljubicic (Cro, 17) bat Peter Luczak (Aus) 6-3 6-3 7-6 (7-2). Lukasz Kubot (Pol) bat Sam Querrey (EU, 18) 5-7 6-2 3-6 6-1 8-6. Florian Mayer (All) bat Nikolay Davydenko (Rus, 23) 6-3 4-6 7-6 (7-4) 6-4. Albert Montanes (Esp, 25) bat Dustin Brown (All) 6-4 6-2 3-6 2-6 7-5. Juan Monaco (Arg, 26) bat Simon Greul (All) 7-6 (7-5) 7-6 (7-4) 6-2. Richard Gasquet (Fr, 28) bat Frank Dancevic (Can) 6-3 6-4 6-4. Viktor Troicki (Ser, 29) bat Dmitry Tursunov (Rus) 6-3-6 6-2 6-0. Xavier Malisse (Be) bat Pablo Andujar (Esp) 6-1 6-2 7-6 (7-3). Grigor Dimitrov (Bul) bat Andrey Golubev (Kaz) 6-1 6-4 6-2. Tommy Robredo (Esp) bat Somdev Devvarman (Inde) 7-6 (7-4) 6-3 6-4. Gilles Simon (Fr) bat Yen-Hsun Lu (Taïwan) 6-7 (3-7) 6-2 6-4 6-2.

Simple dames. Premier tour: Monica Niculescu (Rou) bat Timea Bacsinszky (S) 6-0 6-3. Caroline Wozniacki (Da, 1) bat Gisela Dulko (Arg) 6-3 6-4. Venus Williams (EU, 4) bat Sara Errani (It) 6-3 6-2. Francesca Schiavone (It, 6) bat Arantaxa Parra Santonja (Esp) 6-7 (4-7) 6-2 6-4. Na Li (Chine, 9) bat Sofia Arvidsson (Su) 6-1 7-5. Justine Henin (Be, 11) bat Sania Mirza (Inde) 5-7 6-3 6-1. Maria Sharapova (Rus, 14) bat Tamarine Tanasugarn (Thaï) 6-1 6-3. Marion Bartoli (Fr, 15) bat Tathiana Garbin (It) 6-0 6-0. Barbora Zahlavova Strycova (Tch) bat Aravane Rezai (Fr, 17) 6-0 3-6 7-5. Kaia Kanepi (Est, 20) bat Magdalena Rybarikova (Slq) 2-6 6-4 6-3. Yanina Wickmayer (Be, 21) bat Jarmila Groth (Aus) 6-3 2-6 6-4. Svetlana Kuznetsova (Rus, 23) bat Alison Riske (EU) 6-3 6-2. Regina Kulikova (Tch) bat Daniela Hantuchova (Slq, 28) 7-6 (7-3) 3-6 9-7. Dominika Cibulkova (Slq, 29) bat Angelique Kerber (All) 6-2 6-7 (4-7) 6-4. Andrea Petkovic (All, 30) bat Jill Craybas (EU) 6-1 6-2. Tsvetana Pironkova (Bul, 32) bat Pauline Parmentier (Fr) 6-4 3-6 6-3. Jelena Dokic (Aus) bat Zuzana Ondraskova (Tch) 6-3 6-2.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Sport Hebdo

Ne ratez plus rien de l'actu sportive!

Recevez chaque dimanche un résumé de l'actu sportive régionale, nationale et internationale !

Recevez chaque dimanche un résumé de l'actu sportive régionale, nationale et internationale !

À lire aussi...

MotivéTennis: Roger Federer ressort la raquette sous la neigeTennis: Roger Federer ressort la raquette sous la neige

TennisLe tennisman Damien Wenger prend son mal en patienceLe tennisman Damien Wenger prend son mal en patience

Réseaux sociauxCoronavirus:  Federer soutient Berset: "On doit prendre ça très très au sérieux"Coronavirus:  Federer soutient Berset: "On doit prendre ça très très au sérieux"

PandémieCoronavirus: Alain Berset défie Roger Federer sur Instagram pour inciter les gens à rester chez euxCoronavirus: Alain Berset défie Roger Federer sur Instagram pour inciter les gens à rester chez eux

PandémieCoronavirus - Tennis: le tournoi de Roland-Garros reporté au mois de septembreCoronavirus - Tennis: le tournoi de Roland-Garros reporté au mois de septembre

Top