07.01.2019, 00:01

Roger Federer est toujours le maître en Australie

chargement
Comme l’an dernier, Roger Federer et Belinda Bencic ont remporté la Hopman Cup.

TENNIS Vainqueur pour la deuxième fois de rang de la Hopman Cup avec Belinda Bencic, le double tenant du titre de l’Open d’Australie en est à 23 simples gagnés aux Antipodes.

La Suisse a conservé son titre dans la Hopman Cup samedi à Perth. Comme l’an dernier, Roger Federer et Belinda Bencic ont fait la différence dans le double mixte face à la paire Alexander Zverev - Angelique Kerber. Ils se sont imposés 4-0 1-4 4-3 (5-4) face aux Allemands.

Tout s’est véritablement joué sur l’ultime point de cette partie, les deux équipes bénéficiant d’une balle de match à 4-4 dans un jeu décisif suivant le format «Fast4 Tennis». Roger Federer et Belinda Bencic se sont alors montrés plus percutants que leurs adversaires au filet, la Saint-Galloise poussant Alexander Zverev à la faute sur une volée haute de coup droit bien appuyée au terme d’un échange spectaculaire.

Ce titre conquis dans une exhibition n’a que peu de valeur. Mais l’essentiel est ailleurs: parfaitement affûté sur le plan physique, Roger Federer est prêt à en découdre à l’Open d’Australie, dont il est le double tenant du titre. Comme l’an dernier, le Bâlois (37 ans) a gagné ses quatre simples à Perth. Et il a donné la leçon au vainqueur du dernier Masters, Alexander Zverev (ATP 4), dominé 6-4 6-2 dans le match d’ouverture de cette finale.

L’homme aux 20 titres du Grand Chelem reste d’ailleurs sur 23 matches de simple gagnés de manière consécutive sur le territoire australien (9 à Perth et 14 à Melbourne, théâtre de l’Open d’Australie). «C’est très important pour moi de jouer ici», a lâché Roger Federer, dont le premier coach, le regretté Peter Carter, était australien. «Je prends beaucoup de plaisir. Le public sent à quel point l’Australie compte à mes yeux», a-t-il ajouté.

Un seul succès pour Bencic

Le bilan est moins flatteur pour Belinda Bencic (WTA 54), qui a subi trois défaites en quatre matches de simple à Perth. Mais la Saint-Galloise de 21 ans n’a été battue qu’en trois sets par la reine Serena Williams, et elle a offert une belle résistance à une Angelique Kerber (WTA 2) déjà en grande forme. Elle s’est inclinée 6-4 7-6 (8-6) face à la gauchère allemande, qui a permis à son équipe d’égaliser à 1-1 samedi en finale.

En lice cette semaine à Hobart, Belinda Bencic sait en outre que les quelques jours passés au côté du Maître ne peuvent que lui être bénéfiques. «J’aimerais que la Hopman Cup ait lieu chaque semaine», a-t-elle d’ailleurs expliqué sur le court à l’issue de cette finale. «J’adore le double mixte, même si c’est parfois difficile parce que tu parles beaucoup», a-t-elle encore lâché, hilare, en s’adressant à son partenaire. 

Nishikori retrouve le goût de la victoire

Kei Nishikori a mis fin à sa période de sécheresse. En s’imposant 6-4 3-6 6-2 en finale du tournoi de Brisbane contre Daniil Medvedev (ATP 16), le Japonais, ATP 9, a remporté son premier trophée depuis près de trois ans.

A Doha, après avoir éliminé Stan Wawrinka et Novak Djokovic, Roberto Bautista Agut a raflé la mise. 24e mondial, le Catalan a cueilli le neuvième titre de sa carrière au Qatar en dominant en finale Tomas Berdych 6-4 3-6 6-3.

Bacsinszky évite Osaka à Sydney

De son côté, Timea Bacsinszky (WTA 191) affrontera Anastasija Sevastova (WTA 11) au premier tour du tournoi de Sydney. La Lettone a été désignée tête de série No 9. Admise dans le tableau principal à la faveur de son classement protégé, Bacsinszky devait à l’origine affronter la championne de l’US Open Naomi Osaka. Mais la Japonaise, 5e du classement mondial, a déclaré forfait après le tirage au sort. 

ATS

Top