Open d’Australie: tout se complique à Melbourne

chargement

Grand Chelem Les organisateurs de l’Open d’Australie assurent que le premier Grand Chelem de la saison débutera lundi à Melbourne comme prévu. Un demi-millier de joueurs et accrédités sont toutefois à l’isolement à cause d’un nouveau cas de Covid-19. Les tournois de préparation ont été suspendus.

 04.02.2021, 11:00
Plusieurs joueurs et joueuses attendent de subir un test au Covid-19 à Melbourne.

Après une saison 2020 bouleversée par la pandémie, les organisateurs avaient fait le pari de maintenir l’Open d’Australie, au prix d’une logistique extraordinaire du fait des contraintes sanitaires. Mais la mécanique s’est de nouveau grippée mercredi avec la découverte d’un cas de Covid-19 parmi le personnel du Grand Hyatt, un des hôtels de quarantaine à Melbourne.

Nous sommes absolument confiants sur le fait que notre tournoi aura lieu.
Craig Tiley, patron de l’Open d’Australie

Le risque a beau être «faible» pour joueurs et officiels, selon les autorités, tous les matches prévus ce jeudi à Melbourne Park, où se déroulent parallèlement six tournois préparatoires à l’Open d’Australie, sont annulés. Une cinquantaine de rencontres étaient programmées, entre ATP Cup, deux autres tournois ATP, et trois tournois WTA.

Mais le patron du tournoi, Craig Tiley, affirme qu’il n’a nullement l’intention de reporter l’Open d’Australie et que ces tournois de préparation reprendraient ce vendredi. «Nous sommes absolument confiants sur le fait que notre tournoi aura lieu», déclare l’ancien coach de George Bastl. «Notre plan est de continuer à jouer demain (vendredi) comme prévu.»

Tirage au sort reporté

Le tirage au sort de l’Open d’Australie, qui était prévu ce jeudi, a cependant été différé d’un jour. Le tournoi avait déjà été reporté de trois semaines afin de permettre aux joueurs de faire leur quarantaine et de disputer les tournois de préparation.

Le ministre de la Santé de l’Etat de Victoria, dont Melbourne est la capitale, Martin Foley, souligne que les 520 personnes placées à l’isolement étaient des cas contacts: «Nous ne sommes pas inquiets pour eux. Mais parce qu’il vaut mieux un excès de prudence, nous voulons tout faire pour suivre et gérer quiconque peut avoir été en contact avec cette personne», assure-t-il.

Des dispositions particulières ont été prises pour être sûr que tous soient rapidement testés, et qu’ils puissent être de retour vendredi sur les courts. Les résultats sont généralement connus sous 24 heures.

Des médias rapportent que Stefanos Tsitsipas et Stan Wawrinka figurent parmi les joueurs reconfinés. Ce n’est pas le cas de Serena Williams, Novak Djokovic ou Rafael Nadal, qui ont fait leur quarantaine à Adélaïde.

Transhumance en question

Plus d’un millier de joueurs, entraîneurs et autres officiels sont arrivés le mois dernier dans des vols charters dédiés, une transhumance qui a pu susciter la perplexité en Australie.

L’immense île-continent est globalement parvenue à contenir le Coronavirus au prix notamment d’une quasi-fermeture de ses frontières, alors que la pandémie échappe à tout contrôle sur la majeure partie du globe.

Encore traumatisé par le confinement de quatre mois vécu par Melbourne jusqu’octobre, l’Etat de Victoria n’avait plus connu de cas de contamination locale depuis 28 jours avant celui annoncé mercredi.

«Le droit de savoir»

L’Australie est un des pays qui a le mieux réussi dans le combat contre le Covid-19, au point qu’à l’exception de confinements ponctuels et localisés, la vie y suit un cours relativement normal. C’est un des rares pays au monde qui peut se permettre d’autoriser du public aux événements sportifs. Entre 25 000 et 30 000 spectateurs devraient pouvoir assister aux rencontres de l’Open d’Australie.

Nous ne voulons pas revivre ce qui s’est passé lors du Grand Prix, quand on avait annoncé l’annulation alors que le public était en train d’arriver.
Michael O’Brien, politicien australien

Mercredi soir, le Premier ministre du Victoria Daniel Andrews a jugé que le tournoi ne devrait pas être bouleversé. Mais le chef de l’opposition dans l’Etat, le conservateur Michael O’Brien, a demandé une décision sous 48 heures.

«Nous ne voulons pas revivre ce qui s’est passé lors du Grand Prix, quand on avait annoncé l’annulation alors que le public était en train d’arriver», insiste Michael O’Brien selon le «Melbourne Herald Sun». «Les gens ont le droit de savoir ce qui se passe, et le gouvernement doit prendre une décision dans les 24 ou 48 prochaines heures.»

Le Grand Prix de Melbourne, premier événement de la saison de Formule 1, avait été l’an passé annulé quelques heures avant les premiers essais en raison d’un cas positif au sein de l’écurie McLaren.

Autour de Melbourne Park, les réactions sont contrastées ce jeudi. «Je suis tout simplement déçu par l’Open d’Australie qui a toujours été une histoire de gros sous, et pas de sécurité du public», a dénoncé John Reilly, un habitant du coin. Un autre, Greg Rodgers, a cependant estimé que le tournoi marquerait «un retour à la normale».

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Sport Hebdo

Ne ratez plus rien de l'actu sportive!

Recevez chaque dimanche un résumé de l'actu sportive régionale, nationale et internationale !

Recevez chaque dimanche un résumé de l'actu sportive régionale, nationale et internationale !

À lire aussi...

RenversantTennis: Henri Laaksonen se qualifie pour le tableau principal de l'Open d'AustralieTennis: Henri Laaksonen se qualifie pour le tableau principal de l'Open d'Australie

ForfaitTennis: Roger Federer renonce à l’Open d’AustralieTennis: Roger Federer renonce à l’Open d’Australie

En formeTennis: Stan Wawrinka bat Mikhaïl Kukushkin et se hisse en 8e de finale du Murray River OpenTennis: Stan Wawrinka bat Mikhaïl Kukushkin et se hisse en 8e de finale du Murray River Open

TournoiTennis: Stan Wawrinka jouera Melbourne 2Tennis: Stan Wawrinka jouera Melbourne 2

Top