07.08.2020, 18:00
Lecture: 7min

Laurynas Grigelis, le «papa» lituanien du CT Neuchâtel

Premium
chargement
La personnalité de Laurynas Grigelis est un élément important du vestiaire neuchâtelois.

Tennis Laurynas Grigelis, le numéro deux du CT Neuchâtel, dispute sa troisième saison d'interclubs de LNA aux Cadolles. La personnalité et l’optimisme du Lituanien participent à forger l’esprit d’équipe si particulier des Neuchâtelois. Rencontre.

Ses coéquipiers le surnomment «Grigio», soit «gris» en italien. Etonnant pour une personne si haute en couleur. Son entraîneur, Pablo Minutella, le considère comme «le papa de l’équipe». Si le CT Neuchâtel (CTN) était une mayonnaise, ce Lituanien habitant Folino, en Italie, classé 507e à l’ATP, serait l’ingrédient indispensable à sa réussite.

Lui, c’est Laurynas Grigelis. Derrière ce nom, à l’orthographe cauchemardesque pour un journaliste, se cache un homme avec la tête sur les épaules et les pieds bien posés depuis trois saisons sur l’ocre des Cadolles. Apprécié de tous au sein du...

À lire aussi...

InterclubsHenri Laaksonen: «La situation actuelle est difficile à vivre pour tous les joueurs»Henri Laaksonen: «La situation actuelle est difficile à vivre pour tous les joueurs»

InterclubsTennis: Sami Ben Abdennibi, le p’tit jeune aux dents longues du CT NeuchâtelTennis: Sami Ben Abdennibi, le p’tit jeune aux dents longues du CT Neuchâtel

TennisInterclubs: le CT Neuchâtel évoluera sans Damien WengerInterclubs: le CT Neuchâtel évoluera sans Damien Wenger

Top