08.06.2019, 00:01

Il n’y a pas eu de miracle sur terre pour Roger Federer

Premium
chargement
Roger Federer (à gauche) a reconnu que Rafael Nadal était meilleur que lui hier.
Par gilles mauron, paris

TENNIS Dans des conditions difficiles, le Bâlois s’est logiquement incliné en trois sets face à Rafael Nadal en demi-finale de Roland-Garros. L’Espagnol devra attendre avant de connaître son adversaire en finale.

L’impensable ne s’est pas produit hier à Roland-Garros. Roger Federer (No 3) a logiquement subi la loi de Rafael Nadal (No 2) en demi-finale. Il s’est incliné 6-3 6-4 6-2 devant l’homme aux 11 titres parisiens, qui ne connaîtra son prochain adversaire que samedi.

Cette sèche défaite ne saurait ternir le bilan de Roger Federer durant cette quinzaine. Forfait pour...

Top