30.10.2017, 00:01

Titre mérité et «presque pas réel» pour Hamilton

Abonnés
chargement
Lewis Hamilton a remporté le titre malgré un Grand Prix mouvementé  au Mexique.

 30.10.2017, 00:01 Titre mérité et «presque pas réel» pour Hamilton

Par ats

AUTOMOBILISME Neuvième au Mexique, le Britannique est champion du monde pour la quatrième fois.

Lewis Hamilton (Mercedes) est désormais quadruple champion du monde de Formule 1. L’Anglais a assuré son sacre en finissant neuvième du Grand Prix du Mexique gagné par Max Verstappen (Red Bull-TAG Heuer).

Lewis Hamilton a été touché au premier tour par son dernier rival Sebastian Vettel (Ferrari), lequel avait juste avant déjà effleuré Max Verstappen. Le pneu arrière du Britannique...

Lewis Hamilton (Mercedes) est désormais quadruple champion du monde de Formule 1. L’Anglais a assuré son sacre en finissant neuvième du Grand Prix du Mexique gagné par Max Verstappen (Red Bull-TAG Heuer).

Lewis Hamilton a été touché au premier tour par son dernier rival Sebastian Vettel (Ferrari), lequel avait juste avant déjà effleuré Max Verstappen. Le pneu arrière du Britannique crevait, alors que la Ferrari perdait son aileron avant. Les deux hommes, relégués en fin de peloton, devaient s’arrêter au stand dès la fin de la boucle initiale, laissant Verstappen filer vers un succès aisé.

Le jeune Néerlandais, vainqueur pour la troisième fois de sa carrière, a précédé Valtteri Bottas (Mercedes) d’une vingtaine de secondes et les Ferrari de Kimi Raikkonen et Vettel. A deux Grands Prix de la fin, Hamilton possède 56 points de plus que l’Allemand, alors que 50 restent en jeu.

Lewis Hamilton (32 ans) avait déjà été champion du monde en 2008, alors avec McLaren-Mercedes, puis en 2014 et 2015 déjà sur Mercedes. Avec quatre titres à son compteur, il rejoint au palmarès Alain Prost et Sebastian Vettel, son principal rival cette année. Seuls Michael Schumacher (7) et Juan Manuel Fangio (5) ont fait mieux.

«J’ai pris un bon départ, je ne sais pas ce qu’il s’est passé au virage 3, je lui (Vettel) ai laissé assez de place. Ce titre ne me semble presque pas réel. Ce n’est pas le genre de course que je souhaitais, me retrouver avec 40 secondes de retard, mais je n’ai jamais baissé les bras», déclare le nouveau quadruple champion du monde.

Niki Lauda, directeur non exécutif de Mercedes et triple champion du monde (1975, 1977, 1984), était aux anges. «Lewis l’a gagné, il le mérite car il n’a jamais aussi bien piloté. Je ne sais pas pourquoi Sebastian a conduit de manière aussi agressive pour détruire sa course et celle de Lewis. Je ne comprends pas, Lewis était devant et il l’a touché avec son aileron», livre l’Autrichien,

Le sacre du Britannique ne faisait quasiment plus aucun doute depuis la tournée asiatique. Il a construit son titre dans la seconde partie de la saison, après la pause estivale.

Sauber sans point

La disette se poursuit pour l’écurie Sauber-Ferrari. Pascal Wehrlein a pris la 14e et avant-dernière place. Son coéquipier Marcus Ericsson a dû abandonner sur casse moteur au 58e des 71 tours. Le Suédois avait jusqu’alors livré une belle course, figurant même au huitième rang provisoire. ats

Formule 1, à Mexico-City (71 tours de 4,304 km/305,354 km): 1. Max Verstappen (NED), Red Bull-Renault, 1h36’26’’550 (190,846 km/h). 2. Valtteri Bottas (FIN), Mercedes, à 19’’678. 3. Kimi Raikkonen (FIN), Ferrari, à 54’’007. 4. Sebastian Vettel (GER), Ferrari, à 70’’078. A 1 tour: 5. Esteban Ocon (FRA), Force India-Mercedes. 6. Lance Stroll (CAN), Williams-Mercedes. 7. Sergio Perez (MEX), Force India-Mercedes. 8. Kevin Magnussen (DEN), Haas-Ferrari. 9. Lewis Hamilton (GBR), Mercedes. 10. Fernando Alonso (ESP), McLaren-Honda. A 2 tours: 14. Pascal Wehrlein (GER), Sauber-Ferrari. 15. Romain Grosjean (FRA-SUI), Haas-Ferrari.

Championnat du monde (18/20). Pilotes: 1. Hamilton 333 points (champion). 2. Vettel 277. 3. Bottas 262. 4. Ricciardo 192. 5. Raikkonen 178. 6. Verstappen 148. 7. Perez 92. 8. Ocon 83. 9. Sainz Jr 54. 10. Stroll 40. Puis: 13. Grosjean 28. Constructeurs: 1. Mercedes 595 points (champion). 2. Ferrari 455. 3. Red Bull-TAG Heuer 340. 4. Force India-Mercedes 175. 5. Williams-Mercedes 76. 6. Toro Rosso-Renault 53. Puis: 10. Sauber-Ferrari 5.

Prochaine course, 12 novembre: GP du Brésil à Interlagos.


Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !
Top