03.08.2015, 09:18

Sebastian Vettel écrase une fois de plus la concurrence

chargement
Par SPORTINFORMATION

La saison de formule 1 sombre dans la monotonie: Sebastian Vettel a une fois encore écrasé la concurrence en remportant le GP de Singapour après avoir mené la course de bout en bout.

Parti de la pole-position, Vettel a placé sa Red Bull-Renault en tête dès le premier virage. Il a ensuite rapidement creusé l'écart puisqu'il possédait déjà 10 secondes d'avance après 10 tours. Le jeune Allemand a pu gérer sa course à sa guise et a fêté son 9e succès de la saison, le 19e en tout.

Sebastian Vettel est donc quasiment assuré d'obtenir un deuxième titre mondial consécutif puisqu'il ne devra plus marquer qu'un seul petit point lors des cinq dernières courses pour être mathématiquement sacré. Et même s'il abandonnait chaque fois, il faudrait encore que Button s'impose lors de ces cinq Grands Prix...

Le maximum

«Vers la fin, c'était difficile car la piste était sale et il y avait beaucoup de trafic. J'aime ce circuit et la voiture était fantastique sur cette piste», a déclaré Vettel après ce nouveau succès. Derrière lui, le podium a été occupé par Jenson Button (GB/McLaren-Mercedes) et Mark Webber (Aus /Red Bull-Renault). «Le rythme était bon, mais je n'avais aucune chance de rattraper Seb», a expliqué Button, satisfait de sa 2e place.

Derrière suivent Fernando Alonso (Esp/Ferrari) et Lewis Hamilton (McLaren-Mercedes). Le pilote anglais a connu comme souvent une course mouvementée, avec cinq passages par les stands dont une pénalité après un accrochage avec Felipe Massa (Br/Ferrari).

Hamilton, relégué en 15e position, a ensuite effectué une sacrée remontée en multipliant les dépassements. Mais il a aussi une fois encore alimenté la polémique avec cet énième accroc avec Massa. Pour sa part, Sébastien Buemi (S/Toro Rosso-Ferrari) a pris la 12e place. «C'est le maximum que je pouvais espérer aujourd'hui. Si on analyse le week-end, le constat est que nous avons manqué d'appuis. La vitesse de pointe était bonne, mais on était moins efficaces dans les courbes», a expliqué le pilote vaudois.

«En tenant compte des caractéristiques de notre voiture, nous devrions être plus à l'aise à Suzuka. Mais avant cela, il faudra analyser soigneusement les données de cette course», a conclu Buemi, dont le coéquipier espagnol Jaime Alguersuari a fini dans un mur à cinq tours de la fin alors qu'il était largement derrière le Suisse.

Schumi dans les décors

L'écurie Sauber-Ferrari a inscrit le point de la 10e place grâce à Sergio Perez (Mex). L'épreuve a été marquée par la spectaculaire sortie de route de Michael Schumacher (All/Mercedes) après une touchette avec Perez au 30e tour. L'accident a provoqué la seule phase de safety car du Grand Prix. Le septuple champion du monde en a été quitte pour une belle frayeur. Il a expliqué avoir été surpris car Perez avait levé le pied à un moment inattendu.

Au championnat du monde, Vettel dispose de 309 points, contre 185 à Button, 184 à Alonso et 182 à Webber. L'Allemand devrait donc logiquement être sacré lors de la prochaine course, dans deux semaines au Japon (Suzuka).

Grand Prix de Singapour

GP de Singapour (61 tours de 5,073 km = 309,316 km): 1. Sebastian Vettel (All), Red Bull-Renault, 1h59'06''757 (moyenne: 155,810 km/h). 2. Jenson Button (GB), McLaren-Mercedes, à 1''737. 3. Mark Webber (Aus), Red Bull-Renault, à 29''279. 4. Fernando Alonso (Esp), Ferrari, à 55''449. 5. Lewis Hamilton (GB), McLaren-Mercedes, à 1'07''766. 6. Paul di Resta (GB), Force India-Mercedes, à 1'51''067. A 1 tour: 7. Nico Rosberg (All), Mercedes. 8. Adrian Sutil (All), Force India-Mercedes. 9. Felipe Massa (Be), Ferrari. 10. Sergio Perez (Mex), Sauber-Ferrari. 11. Pastor Maldonado (Ven), Williams-Cosworth. 12. Sébastien Buemi (S), Toro Rosso-Ferrari. 13. Rubens Barrichello (Br), Williams-Cosworth. A 2 tours: 14. Kamui Kobayashi (Jap), Sauber-Ferrari. 15. Bruno Senna (Br), Lotus-Renault GP. 16. Heikki Kovalainen (Fin), Team Lotus-Renault. 17. Vitaly Petrov (Rus), Lotus-Renault GP. 18. Jérôme d'Ambrosio (Be), Virgin-Cosworth. A 4 tours: 19. Daniel Ricciardo (Aus), HRT-Cosworth. 20. Vitantonio Liuzzi (It), HRT-Cosworth. 21. Jaime Alguersuari (Esp), Toro Rosso-Ferrari. Abandons: Jarno Trulli (It), Team Lotus-Renault (48e tour/boîte à vitesses). Michael Schumacher (All), Mercedes (29e tour/accident). Timo Glock (All), Virgin-Cosworth (10e tour/accident).

Championnat du monde (14/19). Pilotes: 1. Vettel 309. 2. Button 185. 3. Alonso 184. 4. Webber 182. 5. Hamilton 168. 6. Massa 84. 7. Rosberg 62. 8. Schumacher 52. Puis: 12. Kobayashi 27. 14. Alguersuari 16. 15. Buemi 13. 16. Perez 9. Constructeurs: 1. Red Bull-Renault 491. 2. McLaren-Mercedes 353. 3. Ferrari 268. 4. Mercedes 114. 5. Lotus-Renault GP 70. 6. Force India Mercedes 48. 7. Sauber-Ferrari 36. 8. Toro Rosso-Ferrari 29.

Prochaine épreuve: GP du Japon le 9 octobre.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

NécrologieLa course a pris fin pour le pilote chaux-de-fonnier Jean-Claude BéringLa course a pris fin pour le pilote chaux-de-fonnier Jean-Claude Béring

DrameAutomobilisme – NASCAR: le Daytona 500 s’achève par un grave accidentAutomobilisme – NASCAR: le Daytona 500 s’achève par un grave accident

OffensiveFormule 1: Ineos, propriétaire du Lausanne-Sport et de l'équipe cycliste Sky, se lie à MercedesFormule 1: Ineos, propriétaire du Lausanne-Sport et de l'équipe cycliste Sky, se lie à Mercedes

MOTOCYCLISMEQuartararo pour Rossi en 2021Quartararo pour Rossi en 2021

drameDakar 2020: le motard portugais Paulo Gonçalves se tue en Arabie saouditeDakar 2020: le motard portugais Paulo Gonçalves se tue en Arabie saoudite

Top