27.11.2017, 00:01

Le «week-end parfait» pour Bottas

Abonnés
chargement
Lewis Hamilton (à gauche) et Valterri Bottas ont fini la saison en beauté au Grand Prix d’Abu Dhabi.

 27.11.2017, 00:01 Le «week-end parfait» pour Bottas

Par ats

AUTOMOBILISME Le Finlandais a totalement dominé son sujet lors du GP d’Abu Dhabi.

Valtteri Bottas (Mercedes) a remporté le dernier Grand Prix de la saison de Formule 1 à Abu Dhabi. Il a devancé son coéquipier Lewis Hamilton et Sebastian Vettel (Ferrari).

Parti de la pole position et auteur du meilleur tour, Vatteri Bottas n’a pas commis la moindre erreur. Il a été un peu mis sous pression à la mi-course, après le...

Valtteri Bottas (Mercedes) a remporté le dernier Grand Prix de la saison de Formule 1 à Abu Dhabi. Il a devancé son coéquipier Lewis Hamilton et Sebastian Vettel (Ferrari).

Parti de la pole position et auteur du meilleur tour, Vatteri Bottas n’a pas commis la moindre erreur. Il a été un peu mis sous pression à la mi-course, après le seul changement de pneus, quand Lewis Hamilton s’est rapproché à une demi-seconde de lui.

Mais le quadruple champion du monde anglais a ensuite bloqué ses roues dans un freinage, ce qui a permis à son collègue de reprendre un peu de distance pour aller fêter le troisième succès de sa carrière. «C’est une victoire vraiment importante pour moi après avoir connu un passage difficile après la pause estivale. Ce week-end a été parfait. Je ne pourrais pas être plus heureux que de finir la saison de cette manière», a commenté le Finlandais.

Mercedes a réalisé son quatrième doublé de la saison, mais le premier dans l’ordre Bottas - Hamilton. Le Britannique a marqué des points à chaque course cette année, égalant un record établi par Michael Schumacher en 2002.

Les Flèches d’argent ont largement dominé la concurrence sur le circuit de Yas Marina. Sebastian Vettel a en effet fini à près d’une vingtaine de secondes du vainqueur.

Fernando Alonso (9e) a inscrit deux points pour sa dernière course avec la McLaren équipée du moteur Honda, qu’il a tant critiqué. Felipe Massa (Williams-Mercedes) a conclu sa carrière en F1 en obtenant la dixième place, qui est aussi celle qu’il détient au championnat du monde.

Sauber encore à la peine

L’écurie suisse Sauber-Ferrari a connu une saison 2017 pénible, bouclée au dixième et dernier rang des constructeurs. Les bolides d’Hinwil n’ont inscrit que cinq points au championnat. Pascal Wehrlein a été le seul à pouvoir entrer dans le top-10, à deux reprises. L’Allemand s’est classé huitième en Espagne et dixième en Azerbaïdjan. Son coéquipier suédois Marcus Ericsson a terminé la saison marquer sans le moindre point, comme en 2016. L’avenir de ces deux pilotes dans l’équipe semble très compromis.

Selon diverses rumeurs, Ferrari ferait le forcing pour placer le Monégasque Charles Leclerc, tout frais champion de GP2, et le jeune Italien Andrea Giovinazzi, dans les voitures suisses, qui seront encore propulsées par le moteur italien. Il se dit cependant que Ferrari souhaiterait rebadger ses moteurs sous le nom d’Alfa Romeo. ats


Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !
Top