11.10.2015, 10:36

La Suissesse Daniela Ryf remporte l'Ironman d'Hawaï

chargement
Daniela Ryf a survolé l'Ironman d'Hawaï.

Championnats du monde La Soleuroise Daniel Ryf a triomphé à l'Ironman d'Hawaï en devançant de 13 minutes sa dauphine.

Daniela Ryf est bel et bien la reine de l'Ironman. Invaincue cette année, la Soleuroise a remporté le plus prestigieux de tous, celui des championnats du monde d'Hawaï.

Au terme des 3,8 km de natation, 180 km à vélo et du marathon, la triathlète de 28 ans a franchi la ligne en 8h57'57. De quoi écraser la concurrence, sa dauphine britannique Rachel Joyce accusant plus de 13 minutes de retard.

Battue de peu l'an dernier pour ses grands débuts à Hawaii (2e place), Daniela Ryf n'a, cette fois-ci, pas laissé passer sa chance. Et hormis une crevaison à deux kilomètres de la fin de son parcours à vélo, elle n'a connu aucune frayeur. "C'était quasiment la course parfaite", a-t-elle d'ailleurs reconnu. "Je n'avais pas de tactique particulière, si ce n'est de tout donner. J'y suis parvenue et j'en suis extrêmement heureuse", a ajouté celle qui aurait également fait bonne figure dans la course masculine, seuls 25 hommes s'étant montrés plus rapides qu'elle.

"Je me suis dépêchée de boucler la course, car je ne voulais pas que mes supporters restent éveillés trop longtemps en Suisse !", a plaisanté la Soleuroise, qui aurait sans doute pu battre le recours du parcours (8'52''14) si les conditions n'avaient pas été aussi difficiles cette année, avec un fort vent contraire pour le parcours à vélo et une chaleur extrême.

Première Suissesse sacrée à Hawaii depuis Natascha Badmann - six victoires entre 1998 et 2005 -, Daniela Ryf est repartie de l'archipel avec le chèque de 120'000 dollars offert au vainqueur. Une bagatelle par rapport à ce qu'elle pourrait toucher cette fin de saison si elle conserve son invincibilité sur les semi-Ironman: déjà victorieuse cette année à Zell am See (Aut) et Dubaï, il ne lui reste plus qu'à remporter celui de Bahrein, le 20 novembre, pour toucher la prime spéciale d'un million de dollars prévue pour un tel triplé.

Tandis que Carolina Steffen a aussi brillé lors de cette édition 2015 (9e place), les messieurs ont connu plus de difficultés dans le camp helvétique. Le no 1 national Ronnie Schildknecht a dû abandonner lors du parcours à vélo, laissant à Philipp Kounty le rôle de meilleur Suisse du jour avec son 33e rang (en 9h04'06).

La victoire est revenue au grand favori, l'Allemand Jan Frodeno, sacré en 8h18'40 avec une minute d'avance sur son compatriote Andreas Raelert. Le natif de Cologne est devenu le premier triathlète de l'histoire à afficher à son palmarès une médaille d'or olympique (à Pékin en 2008) ainsi qu'un titre de champion du monde d'Ironman à Hawaii.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

OffensiveFormule 1: Ineos, propriétaire du Lausanne-Sport et de l'équipe cycliste Sky, se lie à MercedesFormule 1: Ineos, propriétaire du Lausanne-Sport et de l'équipe cycliste Sky, se lie à Mercedes

MOTOCYCLISMEQuartararo pour Rossi en 2021Quartararo pour Rossi en 2021

drameDakar 2020: le motard portugais Paulo Gonçalves se tue en Arabie saouditeDakar 2020: le motard portugais Paulo Gonçalves se tue en Arabie saoudite

PolémiqueDakar 2020: l’aventurier Mike Horn est présent en tant qu’«observateur»Dakar 2020: l’aventurier Mike Horn est présent en tant qu’«observateur»

RALLYE RAIDLe Dakar déménage  en Arabie saouditeLe Dakar déménage  en Arabie saoudite

Top