11.07.2011, 09:18

Fernando Alonso et Ferrari se rebiffent

chargement

Fernando Alonso a remporté le Grand Prix de Grande-Bretagne. L'Espagnol a offert à Ferrari sa première victoire de la saison le jour du 60e anniversaire de son premier succès en Formule 1 sur le même circuit de Silverstone.

Sur une piste encore mouillée par des pluies matinales, l'ancien champion du monde espagnol s'est imposé avec 16''5 d'avance sur l'Allemand Sebastian Vettel, champion en titre et vainqueur de six des huit premiers GP de la saison. «J'ai fait deux tours de circuit avant la parade ce matin avec cette voiture» (la Ferrari de la première victoire de l'écurie italienne que conduisait l'Argentin Jose Froilan Gonzalez en 1951), a-t-il dit. «Je suis très fier d'avoir gagné à nouveau, sur le même circuit, dans la même ambiance et avec la même passion. C'est une journée particulière.»

Fernando Alonso a assuré sa victoire au 28e tour lorsque Sebastian Vettel, parti en tête, a connu un problème avec un écrou de roue lors de son deuxième arrêt aux stands. L'Espagnol qui s'était arrêté juste derrière l'Allemand est reparti sous son nez et a conservé la tête jusqu'à la fin. «Il est difficile de dire combien de temps nous avons perdu mais ce qui est sûr c'est que j'ai perdu la première place», a dit Sebastian Vettel. «Il faut accepter que Ferrari nous a battus à la régulière. Cela confirme que nous devons continuer à travailler.»

Webber frustré

L'Australien Mark Webber, qui avait offert la veille à Red Bull sa neuvième pole-position en autant de courses, a terminé troisième. Vainqueur de la course l'an dernier, il a tenté de doubler Sebastian Vettel dans l'avant-dernier virage mais a reçu l'ordre de son écurie de rester à la troisième place. Christian Horner, patron de Red Bull, a reconnu que le pilote australien «n'avait pas été d'accord avec cette consigne.»

Le Britannique Lewis Hamilton a arraché la quatrième place sur McLaren après avoir accroché la Ferrari de Felipe Massa dans l'un des derniers virages. L'autre champion du monde britannique, Jenson Button, reste maudit à domicile. Un pistolet de serrage de roue a ruiné ses espoirs de monter pour la première fois sur un podium à Silverstone en douze courses lorsqu'il a été autorisé à repartir avant que la roue avant droite n'ait été correctement fixée. Il a été contraint de s'arrêter à la sortie de la ligne des stands et a regagné les garages à pied sans faire de commentaire.

Au classement du championnat du monde, Sebastian Vettel augmente de 77 à 80 points son avance sur Mark Webber. Fernando Alonso est troisième à 12 points de l'Australien.

Buemi abandonne

Les deux pilotes Toro Rosso ont offert de belles passes d'arme au public anglais en début d'épreuve. Sébastien Buemi (19e sur la grille) et Jaime Alguersuari (18e) se sont régulièrement dépassés, le dernier mot revenant à l'Espagnol. Alguersuari ne s'est pas arrêté en si bon chemin et est allé marquer le point de la dixième place. Le Suisse a quant à lui abandonné après 27 tours. Touché par Paul Di Resta (GB /Force India), le pneu arrière gauche du Vaudois a explosé.

«C'est dommage, parce que je pense que j'étais en mesure de marquer des points. J'avais un bon rythme», a indiqué Buemi. «Je n'ai pas bien vu ce qu'il s'est passé depuis mon cockpit. Mais Di Resta n'a pas pu freiner sur un sol encore humide et il m'a touché. Le mieux désormais, c'est d'oublier cette course et de repartir du bon pied dès le Nürburgring (réd: 24 juillet).» / si

Pas d'accord sur les moteurs

La Formule 1 reste divisée par le problème du règlement moteur sur lequel les écuries ne sont pas parvenues à trouver un accord avant le Grand Prix de Grande-Bretagne. «Il n'y a pas d'accord», a déclaré à Reuters Christian Horner, directeur de Red Bull, en revenant au stand de l'écurie avec le responsable technique Adrian Newey.

La Fédération internationale automobile (FIA) avait déclaré samedi être prête à revenir aux règlements d'avant Silverstone, si les écuries trouvaient un accord unanime. Le mois dernier, la FIA s'est attaquée à l'électronique moteur pour s'assurer que des équipes ne profitent pas d'avantages aérodynamiques.

La polémique a pour objet le «diffuseur soufflé» qui permet d'utiliser les gaz d'échappement à des fins aérodynamiques au freinage. Il y a deux semaines, à Valence, les écuries s'étaient vues signifier qu'elles ne pouvaient plus changer les cartographies moteur entre les qualifications et la course - ce qui leur aurait permis des réglages extrêmes le samedi avant d'assurer la fiabilité du moteur le dimanche. A Silverstone, plusieurs consignes ont été données, dont celle d'utiliser le diffuseur à 50% ou à 10%.

«Que l'on aime ou pas le diffuseur soufflé, je pense que c'est (le retour aux décisions de Valence) la solution la plus équitable», a déclaré Martin Whitmarsh, patron de l'écurie McLaren. «Je pense que si nous ne revenons pas à ça, la saison va être plombée par la paranoïa, le sentiment d'avoir été roulé ou désavantagé.» / si

Grand Prix de Grande-Bretagne

Silverstone (GP). GP de Grande-Bretagne (52 tours à 5,891 km, 306,227 km): 1. Alonso (Esp), Ferrari, 1h28'41''196 (207,155 km/h). 2. Vettel (All), Red Bull-Renault, à 16''511. 3. Webber (Aus), Red Bull-Renault, à 16''947. 4. Hamilton (GB), McLaren-Mercedes, à 28''986. 5. Massa (Bré), Ferrari, à 29''010. 6. Rosberg (All), Mercedes, à 60''665. 7. Perez (Mex), Sauber-Ferrari, à 65''590. 8. Heidfeld (De), Lotus-Renault, à 75''542. 9. Schumacher (All), Mercedes, à 77''912. 10. Alguersuari (Esp), Toro Rosso-Ferrari, à 79''108. 11. Sutil (All), Force India-Mercedes, à 79''712. 12. Petrov (Rus), Lotus-Renault, à 80''681. 13. Un tour de retard: Barrichello (Bré), Williams-Cosworth. 14. Maldonado (Ven), Williams-Cosworth. 15. di Resta (GB), Force India-Cosworth. 16. Deux tours de retard: Glock (All), Virgin-Cosworth. 17. d'Ambrosio (Be), Virgin-Cosworth. 18. Liuzzi (It), HRT-Cosworth. 19. Trois tours de retard: Ricciardo (Aus), HRT-Cosworth. 24 pilotes au départ, 19 classés. Tour le plus rapide: Alonso (41e) 1:34,908 (223,454 km/h).

Eliminés: Kovalainen (3e tour, 24e place): problème de transmission. Trulli (11e, 20e): fuite d'huile. Kobayashi (24e, 18e): fuite d'huile. Buemi (26e, 12e): explosion pneu. Button (40e, 2e): perte de la roue avant droite après un passage aux stands.

Championnats du monde. Pilotes (9/19). Pilotes: 1. Vettel 204. 2. Webber 124. 3. Alonso 112. 4. Hamilton 109. 5. Button 109. 6. Massa 52. 7. Rosberg 40. 8. Heidfeld 34. 9. Petrov 31. 10. Schumacher 28. 11. Kobayashi 25. 12. Sutil 10. 13. Alguersuari 9. 14. Perez 8. 15. Buemi 8. 16. Barrichello 4. 17. Di Resta 2.

Ecuries: 1. Red Bull-Renault 328. 2. McLaren-Mercedes 218. 3. Ferrari 164. 4. Mercedes 68. 5. Lotus-Renault 65. 6. Sauber-Ferrari 33. 7. Toro Rosso-Ferrari 17. 8. Force India-Mercedes 12. 9. Williams-Cosworth 4.

Prochaine course: Grand Prix d'Allemagne à Nürburg, le 24 juillet.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Sport Hebdo

Ne ratez plus rien de l'actu sportive!

Recevez chaque dimanche un résumé de l'actu sportive régionale, nationale et internationale !

Recevez chaque dimanche un résumé de l'actu sportive régionale, nationale et internationale !

À lire aussi...

perturbationsFormule 1 – GP de Styrie: 89e pole position pour Lewis Hamilton, sous la pluieFormule 1 – GP de Styrie: 89e pole position pour Lewis Hamilton, sous la pluie

RebondissementsFormule 1 – GP d’Autriche: le Finlandais Bottas remporte une course folleFormule 1 – GP d’Autriche: le Finlandais Bottas remporte une course folle

AutomobilismeFormule 1 – GP d’Autriche: Bottas sur Mercedes en pole position du 1er GP de la saisonFormule 1 – GP d’Autriche: Bottas sur Mercedes en pole position du 1er GP de la saison

AutomobilismeAutomobilisme: l’ancien patron de la formule 1 Bernie Ecclestone papa à 89 ansAutomobilisme: l’ancien patron de la formule 1 Bernie Ecclestone papa à 89 ans

sécurité sanitaireFormule 1: le protocole sanitaire en vue de la reprise est "le meilleur possible"Formule 1: le protocole sanitaire en vue de la reprise est "le meilleur possible"

Top