30.01.2016, 01:09

«Notre équipe reste très fragile»

Premium
chargement
L’exploit de Beat Feuz (ici à l’entraînement à Garmisch) et de Carlo Janka sur la Streif n’a pas changé la réalité de l’équipe de Suisse.

SKI ALPIN Stéphane Cattin sait que l’après-Kitzbühel ne sera pas simple pour les Suisses.

La houle de la Coupe du monde amène de nouvelles courses chaque week-end et emporte dans son reflux les désespoirs et les bonheurs éphémères. Chef du ski alpin suisse, le Jurassien bernois Stéphane Cattin rappelle que la vérité de la veille est en bringue permanente avec celle du lendemain. Que rien ne coule de source d’une épreuve à...

À lire aussi...

ValaiStarsDaniel Yule: «Gagner une course de Coupe du monde reste quelque chose d’anormal»Daniel Yule: «Gagner une course de Coupe du monde reste quelque chose d’anormal»

Coupe du mondeSki alpin: la Suisse va-t-elle redevenir la nation de ski n°1?Ski alpin: la Suisse va-t-elle redevenir la nation de ski n°1?

Juste pasSki alpin: Holdener décroche la 2e place du slalom de Kranjska Gora, Vlhova l’emporteSki alpin: Holdener décroche la 2e place du slalom de Kranjska Gora, Vlhova l’emporte

En embuscadeSki alpin: Holdener occupe la 3e place après la 1re manche du slalom de Kranjska GoraSki alpin: Holdener occupe la 3e place après la 1re manche du slalom de Kranjska Gora

Au topSki freestyle: Mathilde Gremaud 2e à CalgarySki freestyle: Mathilde Gremaud 2e à Calgary

Top