02.08.2015, 19:02

Mettre un terme à la «malédiction» de Bormio

chargement

Des huit descentes au programme cet hiver en Coupe du monde, celle de Bormio (It) reste la seule à n'avoir jamais été remportée par un Suisse, en 18 éditions. Une lacune que Cuche, Défago et Cie ont l'occasion de combler demain (11h45).

En 1985, Pirmin Zurbriggen s'était imposé sur la «Stelvio». Mais c'était lors des Mondiaux. En Coupe du monde, Didier Cuche avait été battu pour un centième par Michael Walchhofer il y a trois ans.

Cuche pointe actuellement en tête du classement de la descente, grâce à un succès à Lake Louise et une deuxième place à Beaver Creek. Le Neuchâtelois reste toutefois sur une déception à Val Gardena (10e), où un vent changeant avait ruiné les espoirs de la plupart des favoris.

Le premier entraînement, hier, a donné des indications positives. Didier Défago a signé le quatrième temps, juste devant Tobias Grünenfelder, qui a toutefois raté une porte sur la fin du parcours, et Didier Cuche.

«C'était bien pour une première descente», lançait Didier Défago. «La piste est dans un meilleur état que prévu». Il a plu pendant deux jours à Bormio durant les Fêtes de Noël. Fort heureusement, la piste du Stelvio ne présente pas les mêmes caractéristiques que l'an passé avec des conditions extrêmes sur le bas du parcours en raison du gel.

Pour sa part, Didier Cuche a reçu une infiltration en raison de sa blessure aux côtes avant ce premier entraînement. «Mais cette blessure n'est plus un problème», affirme le Neuchâtelois qui devrait skier aujourd'hui sans l'apport d'une nouvelle piqûre. «Mais pour la course, une réflexion s'imposera», poursuit Cuche. «Le danger est de recevoir un coup et d'avoir mal jusqu'à l'arrivée. Pour l'instant, je ne ressens aucune gêne. Mais je ne veux pas prendre le moindre risque».

L'équipe de Suisse a présenté un néophyte en Coupe du monde lors de ce premier entraînement: le Grison Jonas Fravi (19 ans) qui a concédé 2''8 à Walchhofer, auteur du meilleur chrono.

Les dames à Lienz

Pendant ce temps, la Coupe du monde dames fait halte à Lienz (Aut), où un géant (aujourd'hui) et un slalom (demain) sont au programme. Après leur carton de Val d'Isère (5 filles dans le top 6 en super-G), les Suissesses devront largement revoir à la baisse leurs ambitions dans les épreuves techniques. Lors du dernier week-end dévolu au géant et au slalom, à Are (Su) mi-décembre, les filles du coach Hugues Ansermoz n'avaient pas intégré le moindre top 20. /si

Mettre un terme à la «malédiction» de Bormio


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

Au topSkicross: le Bernois Ryan Regez vainqueur à Schruns, Fanny Smith 7eSkicross: le Bernois Ryan Regez vainqueur à Schruns, Fanny Smith 7e

DécisionSki alpin: le slalom de Val d'Isère est reporté à dimanche à cause de la météoSki alpin: le slalom de Val d'Isère est reporté à dimanche à cause de la météo

En pisteSki alpin: Lara Gut-Behrami 5e et Corinne Suter 6e du Super-G de St. Moritz, remporté par Sofia GoggiaSki alpin: Lara Gut-Behrami 5e et Corinne Suter 6e du Super-G de St. Moritz, remporté par Sofia Goggia

En formeSki freestyle: la Grisonne Giulia Tanno termine 2e du Big Air de PékinSki freestyle: la Grisonne Giulia Tanno termine 2e du Big Air de Pékin

SKI ALPINCorinne Suter garde les pieds sur terre malgré le succèsCorinne Suter garde les pieds sur terre malgré le succès

Top