Loïc Meillard, une exception parmi les techniciens

chargement

mondiaux Le skieur d’Hérémence Loïc Meillard, principale arme du camp suisse lors du géant de ce vendredi, a pour particularité de s’élancer également en slalom. Et d'y être performant. Cette polyvalence lui a permis d’intégrer un cercle restreint durant l'hiver.

 14.02.2019, 20:00
Lecture: 6min
Premium
Loïc Meillard, 22 ans, vivra ses deuxièmes mondiaux après ceux de 2017 à Saint-Moritz où il avait pris la 21e place.

Il fait partie d’un cercle restreint. De cette caste réservée aux seuls skieurs capables de venir se mêler à la lutte des places de tête dans les deux disciplines techniques. Depuis le début de la saison de Coupe du monde, ils ne sont pas nombreux à avoir réussi à se hisser régulièrement dans le top 10 du géant et du...

À lire aussi...

Ski de fondLe Neuchâtelois Ilan Pittier intègre le cadre C de Swiss-SkiLe Neuchâtelois Ilan Pittier intègre le cadre C de Swiss-Ski

Ski alpinAmélie Klopfenstein à l’assaut de ses examens, puis de la Coupe d’EuropeAmélie Klopfenstein à l’assaut de ses examens, puis de la Coupe d’Europe

Ski alpinDes athlètes du Giron jurassien face à la relève suisseDes athlètes du Giron jurassien face à la relève suisse

GlisseLes Neuchâtelois ont beaucoup skié dans leur canton cet hiverLes Neuchâtelois ont beaucoup skié dans leur canton cet hiver

Ski alpinJustine Herzog signe deux podiums en slalom géant en ValaisJustine Herzog signe deux podiums en slalom géant en Valais

Top