04.12.2017, 00:01

Loïc Meillard signe son meilleur résultat en géant

Abonnés
chargement
Loïc Meillard a encore progressé en deuxième manche.

 04.12.2017, 00:01 Loïc Meillard signe son meilleur résultat en géant

Par ats

COUPE DU MONDE MESSIEURS Le Neuchâtelois termine au 6e rang à Beaver Creek, où Marcel Hirscher s’impose.

Justin Murisier et Loïc Meillard ont fait bonne figure hier en géant Beaver Creek. Le Valaisan et le Neuchâtelois n’ont pas pu monter sur le podium, mais en terminant respectivement 5e et 6e, ils ont pris rendez-vous pour la suite de la saison.

Remporté par le phénoménal Marcel Hirscher, ce premier géant de l’hiver a confirmé que Justin Murisier n’était...

Justin Murisier et Loïc Meillard ont fait bonne figure hier en géant Beaver Creek. Le Valaisan et le Neuchâtelois n’ont pas pu monter sur le podium, mais en terminant respectivement 5e et 6e, ils ont pris rendez-vous pour la suite de la saison.

Remporté par le phénoménal Marcel Hirscher, ce premier géant de l’hiver a confirmé que Justin Murisier n’était plus si loin du podium, après lequel il court depuis le début de sa carrière en Coupe du monde. Quatrième après la manche initiale, le skieur du val de Bagnes a perdu un rang à l’issue du second tracé.

Tout comme son compère, Loïc Meillard a signé hier le meilleur résultat de sa carrière en géant. Déjà 6e pour sa première course de la saison, mi-novembre en slalom à Levi, Loïc Meillard a, encore une fois, confirmé les grands espoirs placés en lui. Placé en première manche (8e) malgré un dossard peu favorable (le no 27), le skieur d’Hérémence mais originaire de Bôle a encore progressé sur le second tracé.

Tout devant, Marcel Hirscher a remporté la 46e victoire en Coupe du monde de son incomparable carrière. Décidément hors du commun, Marcel Hirscher a devancé hier son grand rival norvégien Henrik Kristoffersen, largué à 88 centièmes. L’Allemand Stefan Luitz, leader après la manche initiale, a pu conserver une place sur le podium, mais très loin du vainqueur du jour (3e à 1’’03).

A noter finalement que ce premier géant de la saison était aussi le premier avec des skis au rayon de courbure de 30 m, contre 35 m les saisons précédentes. Des skis davantage taillés qui n’ont pas créé de grands bouleversements dans la hiérarchie mondiale. A l’exception notable toutefois des Français, nation no 1 du géant, mais qui n’ont placé qu’Alexis Pinturault dans les points (12e).

Feuz deuxième

Samedi, pour sa deuxième descente de l’hiver, Beat Feuz a signé son deuxième podium. Une semaine après sa victoire à Lake Louise, le Bernois s’est classé 2e à Beaver Creek, seulement devancé par Aksel Lund Svindal.

Il n’a pas manqué grand-chose à Beat Feuz pour s’imposer, 15 centièmes. Un écart qui lui laissera des regrets, sachant qu’il a «bêtement» lâché quatre dixièmes sur Svindal sur la partie de glisse initiale. Aksel Lund Svindal s’est imposé pour la sixième fois dans le Colorado, la 33e fois en Coupe du monde. Le Norvégien est devenu le recordman de victoires à Beaver Creek, ex-æquo désormais avec le maître des lieux, Hermann Maier.

«Je me sens fatigué, plus autant en forme qu’il y a deux semaines. De plus, je ressens à nouveau quelques douleurs à mon genou gauche», a prévenu Beat Feuz, qui a désormais une dizaine de jours de repos avant le retour de la vitesse à Val Gardena. ats


Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !
Top