02.08.2015, 19:45

Justin Murisier, l'atout des Suisses aux Mondiaux juniors

chargement

Justin Murisier sera, dès demain, l'atout no 1 des Suisses aux championnats du monde juniors de ski alpin de Crans-Montana. Déjà rompu à se battre contre les «grands» en Coupe du monde, le Valaisan de 19 ans tentera de glaner ses premières médailles mondiales. Il s'alignera dans toutes les disciplines. Il abattra ses meilleures cartes en géant (demain) et en slalom (lundi). Deux épreuves dans lesquelles il a montré de très belles choses cet hiver, comme cette huitième place lors du slalom de Coupe du monde de Val d'Isère, à la mi-décembre.

«Même si je ne connais pas très bien les pistes de Crans-Montana, j'aurai l'avantage de courir à domicile. Beaucoup d'amis et toute ma famille seront là pour me soutenir. Cela serait magnifique de décrocher un titre devant eux», a relevé le coureur de Prarreyer. «Mais si cela ne fonctionne pas comme prévu, je ne serai pas triste trop longtemps. Je pourrais rebondir rapidement en Coupe du monde.» Parmi les rivaux de Murisier figure son compatriote Reto Schmidiger. Seul Suisse médaillé lors des Mondiaux juniors 2010 en France (or en slalom), le Nidwaldien tient la forme.

Chez les filles, la Suisse est emmenée par Wendy Holdener. A l'instar de Murisier, la Schwyzoise de 17 ans est une des révélations de la saison en Coupe du monde (trois fois dans les points). Même si elle aurait encore l'âge de participer à ces joutes, Lara Gut a préféré renoncer. La Tessinoise, déjà deux fois vice-championne du monde juniors en descente (2007 et 2008), a logiquement choisi de privilégier la Coupe du monde et les Mondiaux de Garmisch. «Une participation à Crans-Montana aurait constitué une charge supplémentaire pour elle. Son forfait répond à la logique», a reconnu Franz Hofer, le chef de la délégation helvétique. Sans la star tessinoise, Franz Hofer table malgré tout sur «trois médailles» pour son équipe.

La Suisse n'avait plus accueilli les Mondiaux juniors depuis l'édition 2001 organisée à Verbier. A Crans-Montana, plus de 250 coureurs issus de 53 nations seront en lice, ce qui représente un nouveau record. Les épreuves se disputeront sur la piste «Nationale» (descente et super-G) et celle du «Mont Lachaux» (géant et slalom). /si

Sept jours de courses

Le programme
Dimanche 30 janvier: géant garçons (9h et 12h45) et entraînement en descente pour les filles (11h15). Lundi 31 janvier: slalom garçons (9h et 12h45) et entraînement en descente pour les filles (11h15). Mardi 1er février: descente filles (10h45) et entraînement en descente pour les garçons (12h). Mercredi 2  février: géant filles (9h et 12h45) et entraînement en descente pour les garçons (11h15). Jeudi 3 février: descente garçons (11h) et slalom filles (9h et 13h). Vendredi 4 février: super-G garçons (10h). Samedi 5 février: super-G filles (10h).

Combiné
Le vainqueur sera déterminé sur les résultats de la descente, du géant et du slalom.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

MétéoSki alpin: les courses dames d’Ofterschwang ont été annulées en raison d’un manque de neigeSki alpin: les courses dames d’Ofterschwang ont été annulées en raison d’un manque de neige

SélectionLa Neuvevilloise Amélie Klopfenstein a été sélectionnée pour les Mondiaux juniorsLa Neuvevilloise Amélie Klopfenstein a été sélectionnée pour les Mondiaux juniors

SKI ALPINNouveau départ ou coup d’éclat?Nouveau départ ou coup d’éclat?

CompétitionSki alpin: les Suissesses battues au combiné de Crans-Montana, Brignone intouchableSki alpin: les Suissesses battues au combiné de Crans-Montana, Brignone intouchable

interviewUrs Lehmann, président de Swiss-Ski: «Rendre possible l’impossible»Urs Lehmann, président de Swiss-Ski: «Rendre possible l’impossible»

Top