04.12.2017, 00:01

Johannes Klaebo invaincu

Abonnés
chargement

 04.12.2017, 00:01 Johannes Klaebo invaincu

Par ats

SKI DE FOND A Lillehammer, le Norvégien a fêté son 5e succès.

Johannes Klaebo, le nouveau phénomène du fond, reste invaincu cette saison. Le Norvégien de 21 ans a fêté son 5e succès en autant de courses, en remportant le skiathlon (2 x 15 km, dans chaque style) de Lillehammer.

Avec son maillot jaune de leader de la Coupe du monde, Klaebo est longtemps resté en retrait, puis dans le rôle du...

Johannes Klaebo, le nouveau phénomène du fond, reste invaincu cette saison. Le Norvégien de 21 ans a fêté son 5e succès en autant de courses, en remportant le skiathlon (2 x 15 km, dans chaque style) de Lillehammer.

Avec son maillot jaune de leader de la Coupe du monde, Klaebo est longtemps resté en retrait, puis dans le rôle du chasseur, quand son compatriote Martin Johnsrud Sundby a brusquement accéléré à 2 km de l’arrivée. Mais après avoir compté une cinquantaine de mètres d’avance, Sundby a été rejoint dans la descente, dans le stade d’arrivée, pour se laisser déborder par Klaebo.

Ce dernier s’impose sur tous les formats, du sprint aux longues distances. Il avait dominé le week-end précédent le mini-Tour de Kuusamo et gagné le sprint de samedi, à Lillehammer. Il a coupé la ligne 1’’3 devant Sundby, 6’’8 devant Hans Christer Holund et 10’’9 devant Simen Hegstad Krueger pour un quadruplé norvégien. Aucun Suisse n’était au départ. Les Helvètes reviendront en force, Dario Cologna en tête, dans une semaine pour l’étape de Davos.

Von Siebenthal 15e

Chez les femmes, sur deux fois 7,5 km, Nathalie von Siebenthal n’a pas répondu aux attentes en arrivant 15e à 1’54’’ de la gagnante, la Suédoise Charlotte Kalla. La Bernoise était encore 10e après la première partie disputée en style classique, qui n’est pas sa tasse de thé, à moins de 30 secondes de la tête.

Mais au lieu de grignoter des places, elle a dû s’accrocher pour se classer au 15e rang, qui correspond au minimum requis pour participer aux Jeux olympiques de PyeongChang. Pour rappel, le skiathlon est sa spécialité. Elle s’y était classée quatrième aux championnats du monde à Lahti, en mars dernier.

«Nathalie a manqué de forces sur la fin, mais je suis quand même content», a déclaré son entraîneur Peter von Allmen. «Nous avions mis l’accent aujourd’hui sur le style en classique, afin qu’elle trouve les bonnes sensations. Elle a déjà assez montré ses capacités en skating», a-t-il fait valoir. «Elle aura l’occasion de montrer de quel bois elle se chauffe sur le 10 km en skating dans une semaine.»

Une deuxième Suissesse a fini dans les points, avec la 23e place de Nadine Fähndrich, à 2’41’’.

Charlotte Kalla a conforté sa place de leader du général. Elle a fini par lâcher la Norvégienne Heidi Weng dans une montée sur le dernier tour pour aller cueillir son onzième succès en Coupe du monde. Weng termine deuxième à 19’’, devant ses deux compatriotes Ragnhild Haga (3e) et Marit Björgen (4e). ats


Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !
Top