11.02.2020, 00:01

Didier Défago a fait son «deuil de descendre»

Premium
chargement
Didier Défago est allongé avec sa médaille d’or olympique, son materiel de course, son dossard  et sa combinaison.
Par par julien pralong, Morgins

SKI ALPIN Près de dix ans après avoir conquis l’or olympique en descente, le Valaisan évoque son passé, son présent et son avenir. Il parle aussi de la descente des JO 2022.

Si ce n’était sa chevelure de moins en moins fournie ou son gabarit, svelte et moins musculeux qu’alors, on pourrait croire que le temps n’a pas passé pour Didier Défago. Voici pourtant dix ans que le Valaisan a fait la nique aux autres cadors pour arracher l’or éternel de la descente olympique.

Retraité de la compétition depuis 2015, le...

À lire aussi...

SKI ALPINEt si Crans-Montana consacrait Corinne Suter reine de la descente?Et si Crans-Montana consacrait Corinne Suter reine de la descente?

Ski alpinDeux top-10 pour Amélie KlopfensteinDeux top-10 pour Amélie Klopfenstein

ValaiStarsDaniel Yule: «Gagner une course de Coupe du monde reste quelque chose d’anormal»Daniel Yule: «Gagner une course de Coupe du monde reste quelque chose d’anormal»

Coupe du mondeSki alpin: la Suisse va-t-elle redevenir la nation de ski n°1?Ski alpin: la Suisse va-t-elle redevenir la nation de ski n°1?

Juste pasSki alpin: Holdener décroche la 2e place du slalom de Kranjska Gora, Vlhova l’emporteSki alpin: Holdener décroche la 2e place du slalom de Kranjska Gora, Vlhova l’emporte

Top