07.08.2009, 04:15

Ammann espère briller au Grand Prix d'été

chargement

A l'occasion du Grand Prix d'été, Simon Ammann figurera comme favoris en l'absence de certains sauteurs. Ce concours permettra aussi de tester un nouveau règlement très controversé.

Les sauteurs sont de retour aux affaires avec le début samedi à Hinterzarten (All) du Grand Prix d'été, pour lequel Simon Ammann affiche ouvertement ses ambitions. «C'est une étape importante qui commence, et chaque compétition représente pour moi un défi», relève le Saint-Gallois.

Ammann avait pris la deuxième place de l'édition 2008 derrière Gregor Schlierenzauer, un résultat qu'il compte bien améliorer. Comme les Autrichiens Schlierenzauer, vainqueur de la dernière Coupe du monde, et Wolfgang Loitzl, lauréat de la Tournée des Quatre- Tremplins, renonceront aux quatre premières étapes (sur sept) de ce Grand Prix estival, l'opportunité est belle pour le Saint-Gallois. Le champion olympique autrichien Thomas Morgenstern et les Finlandais Harri Oli et Kalle Keituri devraient aussi être affûtés.

Quant au revenant finlandais Janne Ahonen, il ne sautera qu'en fin de tournée, sa réintégration dans le programme de dépistage anti dopage étant trop récente pour lui permettre de s'aligner d'entrée de jeu.

Champion du monde au grand tremplin, Küttel (30 ans) s'est marié il y a quelques semaines et n'est pas tout à fait au niveau d'Ammann actuellement. Le Schwytzois est moins constant dans ses sauts et visera quelques coups d'éclat davantage que le classement général. Deux jeunes espoirs suisses, Marco Grigoli et Pascal Egloff, prendront également part à la tournée.

Cette 16e édition du Grand Prix d'été sera l'occasion de tester un nouveau règlement permettant, en cas de nécessité, de modifier la longueur de la piste d'élan sans interrompre le concours. Une formule relativement compliquée est prévue, en vertu de laquelle un mètre de différence sur la piste d'élan correspond à environ cinq mètres en bas du tremplin. Le vent doit également être pris en compte dans les calculs.

Ainsi, même en cas de longueurs d'élan différentes pour chaque sauteur (hypothèse purement théorique), il serait possible d'établir un classement. La formule vise à rendre le déroulement des épreuves plus prévisible et équitable, estime le directeur des courses de la FIS Walter Hofer. Mais de nombreux sauteurs, à l'instar de Schlierenzauer, y sont fermement opposés, estimant que l'ordinateur n'a pas à se substituer à la nature. En outre, l'innovation risque d'être incompréhensible pour le grand public.

La FIS a lancé l'idée après quelques expériences négatives faites l'hiver dernier, où plusieurs concours ont été en partie faussés par les conditions très changeantes. «Peut-être que le nouveau règlement sera appliqué dès l'hiver prochain (sur la base des tests du Grand Prix d'été), mais il se peut aussi qu'il soit jeté aux oubliettes», a précisé Walter Hofer. /si


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Sport Hebdo

Ne ratez plus rien de l'actu sportive!

Recevez chaque dimanche un résumé de l'actu sportive régionale, nationale et internationale !

Recevez chaque dimanche un résumé de l'actu sportive régionale, nationale et internationale !

À lire aussi...

Coupe du mondeSki alpinisme: Marianne Fatton en piste pour une confirmationSki alpinisme: Marianne Fatton en piste pour une confirmation

arrêtSki alpin: deux ans après sa chute à Val Gardena, Marc Gisin abandonne le haut niveauSki alpin: deux ans après sa chute à Val Gardena, Marc Gisin abandonne le haut niveau

COUPE DU MONDESki alpin: Bissig 5e du parallèle de Lech, la victoire pour PinturaultSki alpin: Bissig 5e du parallèle de Lech, la victoire pour Pinturault

PodiumSki alpin : Lara Gut-Behrami termine troisième de la course parallèle de Lech, en AutricheSki alpin : Lara Gut-Behrami termine troisième de la course parallèle de Lech, en Autriche

Changement de programmeSki alpin: les géants masculins de Val d’Isère déplacés à Santa Caterina en ItalieSki alpin: les géants masculins de Val d’Isère déplacés à Santa Caterina en Italie

Top