06.06.2009, 10:14

Rollier et Lauenstein en route pour trois mois bien chargés

chargement
Par EMILE PERRIN

A l'occasion des championnats nordiques, Marc Lauenstein et Baptiste Rollier lanceront véritablement leur saison ce week-end. Avec les Mondiaux de Miskolc (Hon), mi-août, parmi les objectifs principaux.

Les championnats nordiques de Salo (Fin) donnent, ce week-end, le véritable coup d'envoi de la saison internationale de course d'orientation. Au sein d'une délégation suisse ambitieuse emmenée par Matthias Merz, Daniel Hubmann et Simone Niggli-Luder - de retour après un «congé maternité» -, les Neuchâtelois Baptiste Rollier et Marc Lauenstein se réjouissent d'en savoir un peu plus sur leur état de forme.

«J'ai un bon feeling aux entraînements, mais il me tarde de pouvoir coucher sur papier cette bonne forme. Je suis en quatrième et n'attends que de passer à la vitesse supérieure», glisse Marc Lauenstein. «ça fait du bien de voir de «vraies» courses arriver», enchaîne Baptiste Rollier. «Ces épreuves ont une place à part dans le cœur des Scandinaves», continue le citoyen de Kristiansand ambitieux. «Je vise une place dans le top 10 sur la longue et la moyenne distance, une médaille avec le relais et un top 15 sur le sprint.»

Après ces quatre épreuves, dont deux (la moyenne distance et le sprint) compteront pour la Coupe du monde, les Helvètes mettront le cap sur la Norvège (deux manches de Coupe du monde fin juin) avant de prendre part aux épreuves de sélection pour les Mondiaux de Miskolc (Hon) à la mi-août (voir ci-contre). Si les joutes mondiales sont forcément dans un coin de leur tête, les deux Neuchâtelois ne sont pas encore obnubilés. «Une médaille aux championnats nordique a la même valeur qu'une breloque mondiale à mes yeux», révèle Marc Lauenstein. «Ensuite, nous participerons aux Mondiaux militaires en Estonie (réd: mi-septembre) et aux Coupes du monde organisées à Zurich (réd: fin septembre)», poursuivent les deux compères.

«Je me réjouis d'en découdre. Depuis une année et demie que je suis en Norvège tout se passe bien, j'ai trouvé mon équilibre. Je suis dans le bon rythme et me réjouis d'attaquer ces trois mois intenses», termine Baptiste Rollier. /EPE

Salo (Fin). Championnats nordiques. Aujourd'hui: longue distance. Demain: relais. Mardi 9 juin: moyenne distance. Mercredi 10 juin: sprint

La Hongrie au menu mondial

C'est en Hongrie - à Miskolc - que les Mondiaux se tiendront cette année, entre le 18 et le 24 août. Médaillé de bronze l'an dernier à Olomouc (Tch) avec le relais, le Valanginois Baptiste Rollier espère bien continuer sa progression en individuel (12e en moyenne distance l'an dernier et 11e sur la longue en 2007). «En réalisant une bonne course, je peux accrocher un diplôme (réd: qui récompense les six premiers) sur la longue distance. Pour la médaille, je pense qu'il me faut encore un peu de temps. J'espère également faire partie de l'équipe en relais et viser une médaille.»

Double médaillé d'argent sur la longue distance - en 2005 et 2006 - Marc Lauenstein a connu deux dernières éditions cauchemardesques, ou presque. Terrassé par des ennuis gastriques il y a deux ans et 14e l'an dernier car à peine remis d'une blessure, le néo Subiéreux aborde la grand-messe mondiale avec un peu plus de réserve. «J'ai fait la paix avec le passé récent aux Mondiaux», confirme-t-il. «J'essaie simplement d'être au mieux à ce moment-là.» Le programme mondial des deux Neuchâtelois n'est pas encore complètement défini. Mais les deux compères pourraient bien se disputer - avec Fabian Hertner - la place de troisième relayeur.

Toujours est-il que tout a été mis en place pour préparer au mieux cette échéance. «Nous sommes allés deux fois sur le site», confirme Baptiste Rollier. «La première, l'automne dernier, en reconnaissance. La deuxième, à Pâques, pour travailler plus techniquement dans le terrain. Et nous y retournerons deux semaines avant les Mondiaux pour peaufiner les détails et voire plus spécifiquement la végétation dans laquelle nous courront.» Entretemps, les Helvètes s'en iront trois semaines et demies en altitude, à Muottas Muragl (GR), pour être fin prêts. «En Hongrie, nous courrons dans de très grandes et belles forêts, dans un terrain qui devraient convenir aux Suisses», analyse Marc Lauenstein. Baptiste Rollier confirme les dires de son pote.

Encore un peu de patience. /epe


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Sport Hebdo

Ne ratez plus rien de l'actu sportive!

Recevez chaque dimanche un résumé de l'actu sportive régionale, nationale et internationale !

Recevez chaque dimanche un résumé de l'actu sportive régionale, nationale et internationale !

À lire aussi...

Covid-19Les sportifs individuels neuchâtelois se montrent plutôt favorables à la vaccinationLes sportifs individuels neuchâtelois se montrent plutôt favorables à la vaccination

InterviewVaccination dans le sport: la balle est dans le camp du monde privé, selon Laurent KaufmannVaccination dans le sport: la balle est dans le camp du monde privé, selon Laurent Kaufmann

Swiss LeagueHockey: vainqueur des GCK Lions, le HCC passe au-dessus de la barreHockey: vainqueur des GCK Lions, le HCC passe au-dessus de la barre

Covid-19Vaccination: les clubs sportifs neuchâtelois vont-ils jouer le jeu?Vaccination: les clubs sportifs neuchâtelois vont-ils jouer le jeu?

ÉtudeUniversité de Neuchâtel: un ouvrage sur l’égalité des chances dans le sportUniversité de Neuchâtel: un ouvrage sur l’égalité des chances dans le sport

Top