03.08.2015, 09:18

Marc Lauenstein signe un exploit de format mondial

chargement
Par EMILE PERRIN

A une semaine des finales de la Coupe du monde de La Chaux-de-Fonds, Marc Lauenstein a frappé un grand coup. A Liberec (Tch), le Neuchâtelois a remporté l'épreuve longue distance, signant du même coup son premier succès sur le circuit. «J'ai réalisé un super début de course, qui m'a permis de revenir sur Thierry Gueorgiou (réd: triple champion du monde cet été en Savoie) et Daniel Hubmann (réd: leader de la Coupe du monde) après deux tiers de course. A ce moment-là, j'ai eu la confirmation de mon excellent départ», analyse le citoyen de Peseux, qui a gommé les 2'10'' de retard qu'il avait sur le Français à l'entame d'une course disputée sous forme de chasse.

Quatorzième la veille sur la moyenne distance, Marc Lauenstein avait à cœur de se racheter. «J'étais déçu car je ne m'étais pas montré à 100% à mon affaire», reprend le Subiéreux. «Aujourd'hui, je voulais rester concentré, être focalisé sur ma technique. Je me suis montré patient et il le fallait sur un parcours difficile, dans un terrain lourd, qui demandait beaucoup d'attention.»

Cinquième podium

Après être revenu sur le duo de tête, Marc Lauenstein n'était pas encore au bout de ses peines. «A ce moment-là, je bénéficiais d'un avantage psychologique. C'est toujours mieux d'être le chasseur que le chassé. Ensuite, nous nous sommes livrés un chassé-croisé avec Thierry Gueorgiou», narre-t-il encore avant de forcer la décision grâce à son physique hors pair. «A deux postes du terme, il n'y avait plus de difficultés techniques et j'ai pu attaquer dans une longue ligne droite à Travers champ. C'est seulement en entrant dans l'aire d'arrivée que j'ai compris que j'avais course gagnée.»

Après deux troisièmes places - en Italie sur longue distance en 2004 et en Norvège en 2007 sur moyenne distance et ses deux médailles d'argent mondiales en 2005 et 2006 au Japon et au Danemark -, Marc Lauenstein est donc monté pour la cinquième fois de sa carrière sur un podium de Coupe du monde. Un véritable exploit qui fait un bien fou au Neuchâtelois, pas épargné par les pépins ces dernières saisons. «Ma blessure au genou, si elle m'a épargnée pour les Mondiaux (réd: 8e sur longue distance mi-août), est réapparue. Du coup, je n'ai pas pu m'entraîner avec l'intensité que je souhaitais durant la semaine pour être bien le week-end.» Un mal pour un bien donc.

«C'est une belle récompense du travail accompli depuis de nombreuses années», se réjouit-il encore. «C'est cool que j'aie pu réaliser cette performance de choix en Coupe du monde. Par le passé, j'avais déjà livré des courses de haut niveau, mais à part mes médailles mondiales, c'était lors d'épreuves nationales. Là, tout le gratin de la spécialité était présent. Je suis d'autant plus satisfait que j'avais vraiment le sentiment de dominer la situation.»

Moins heureux que son compère, Baptiste Rollier a vécu un week-end difficile. 41e samedi sur la moyenne distance, le citoyen de Boudevilliers a reçu une branche dans l'œil hier, qui l'a contraint à l'abandon aux deux tiers du parcours.

Toutefois, le natif de Valangin devrait être rétabli pour les finales de la Coupe du monde du week-end prochain à La Chaux-de-Fonds. Quant à Marc Lauenstein, il a évidemment fait le plein de confiance avant les grands rendez-vous de samedi et dimanche.

Coupe du monde

Liberec (Tch). Coupe du monde. Moyenne distance. Messieurs (6,7 km, 270 m, 21 postes): 1. Ikonen (Fin) 38'52. 2. Gueorgiou (Fr) à 33'' 3. Kerschbaumer (Aut) à 1'08. 4. Hubmann (S) à 1'14. Puis les autres Suisses: 10. Müller à 2'14. 11. Kyburz à 2'23. 13. Merz à 2'41. 14. Marc Lauenstein (Peseux) à 2'43. 33. Hertner à 4'19. 41. Baptiste Rollier (Boudevilliers) à 5'15.

Dames (5,5 km, 250 m, 18 postes): 1. Brozkova (Tch) 39'38. 2. Kauppi (Fin) à 18''. 3. Jansson (Su) à 51''. Puis les Suissesses: 5. Brodmann à 2'18. 9. Lüscher à 3'47.

Longue distance (course-poursuite). Messieurs (16,7 km, 680 m, 39 postes): 1. Lauenstein 1h44'23. 2. Gueorgiou à 23''. 3. Anjala (Fin) à 1'04. 4. Daniel Hubmann à 1'53. Puis les autres Suisses: 8. Merz à 5'02. 11. Kyburz à 5'33. 14. Hertner à 6'28. 23. Martin Hubmann à 9'03.

Dames (10,6 km, 480 m, 26 postes): 1. Kauppi 1h19'01. 2. Brozkova à 25''. 3. Alexandersson (Su) à 40''. Puis: 6. Brodmann à 2'19.

Coupe du monde (8/10). Messieurs: 1. Hubmann 508 points. 2. Gueorgiou 360. 3. Merz 348. 4. Müller 260. Puis les autres Suisses: 7. Kyburz 241. 9. Hertner 192. 11. Lauenstein 162.25. Rollier 103. Dames: 1. Billstam 399. 2. Eliasson (Su) 318. 3. Rantanen (Fin) 303. Puis les Suissesses: 10. Rahel Friederich 219. 12. Brodmann 191. 19. Wyder 135. 29. Lüscher 92.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

SantéCoronavirus: le HCC à  huis clos, Xamax reporté, la Marche du 1er mars maintenueCoronavirus: le HCC à  huis clos, Xamax reporté, la Marche du 1er mars maintenue

DifficileTennis: Bencic passe difficilement le 2e tour du Tournoi WTA de DohaTennis: Bencic passe difficilement le 2e tour du Tournoi WTA de Doha

Bencic s’impose dans la douleur

Exemptée de 1er tour en sa qualité de tête de série no 4, la St Galloise Belinda Bencic s’est imposée 6-4 4-6 7-6 (7/4)...

  25.02.2020 18:49

DistinctionsLes meilleurs sportifs chaux-de-fonniers récompensésLes meilleurs sportifs chaux-de-fonniers récompensés

PerformanceSki de fond: Nadine Fähndrich brille avec une 5e place en sprint à AreSki de fond: Nadine Fähndrich brille avec une 5e place en sprint à Are

Come-backTennis: l’ex-no 1 mondiale Kim Clijsters rate son come-backTennis: l’ex-no 1 mondiale Kim Clijsters rate son come-back

Clijsters, de retour après 7 ans

De retour après 7 ans d’absence, l’ex-no 1 mondiale Kim Clijsters s’est inclinée 6-2 7-6 (8/6) face à l’Espagnole...

  17.02.2020 18:48

Top