02.08.2015, 19:43

Le CIO et la Fifa se renvoient la balle

chargement
Par LAUSANNE / JULIÁN CERVINO

La Coupe du monde 2022 au Qatar n'a pas fini de faire parler d'elle. La balle rebondit au Comité international olympique (CIO), parce que certains membres de la Fifa envisagent d'organiser le Mondial 2022 en hiver. Et les JO d'hiver 2022 alors?

La sérénité semble baigner le CIO et son siège lausannois de Vidy. Sauf qu'autour ça s'agite, malgré le flegme olympien du président Jacques Rogge. «La réunion de notre commission exécutive a été calme et fructueuse», tempère le docteur belge d'entrée, en tentant de dribbler la polémique suite aux déclarations peu amènes de Sepp Blatter, président de la Fifa. Le Haut-Valaisan avait estimé que sa fédération «était plus à l'abri de la corruption que le CIO, qui est un repère de têtes couronnées (...)», dont les membres sont «coupés du monde sportif et bien moins transparent». «J'ai parlé avec Sepp Blatter (réd: également membre du CIO) et l'incident est clos», coupe Jacques Rogge. «Nous n'estimons non plus pas être en concurrence avec la FIFA concernant les JO 2016 au Brésil et la Coupe du monde de football 2014 à Rio de Janeiro.» Le calme plat qu'on vous dit. N'empêche certaines questions font jaser.

JO et Mondial 2022

«Nos Jeux d'hiver de 2022 (réd: pas encore attribués…) auront lieu en hiver», annonce Jacques Rogge. Une lapalissade? Pas vraiment. Parce que plusieurs voix, dont celle de Franz Beckenbauer, se sont fait entendre à la Fifa pour que le Mondial 2022 se déroule en hiver au Qatar. «Il est totalement prématuré d'aborder le sujet», assène Jacques Rogge, tout en rappelant que ce pays du Moyen-Orient avait été candidat aux JO 2016. «Nous avions alors refusé à cause des conditions climatiques», indique-t-il. «Il n'est pas question pour nous de mettre la Santé des athlètes en danger.» Compris?

Cela dit, Jacques Rogge a ouvert une porte aux pays souhaitant organiser des Jeux d'été à d'autres dates qu'entre mi-juillet et fin août. «Nous ferons des exceptions dans le futur», déclare le président. A l'époque, les organisateurs qataris avaient proposé de disputer leurs JO entre octobre et novembre. Proposition refusée à cause de droits-TV difficiles à négocier à cette période avec les télévisions américaines en plein championnats des grands sports US (baseball, football américain, basketball, hockey sur glace). A l'avenir, les pontes du CIO pourraient revenir sur leur position. Mais pas pour les Jeux d'hiver.

Corruption

En relation avec les accusations de corruption émises à l'encontre du Camerounais Issa Hayatou, président de la Confédération africaine de football, membre de la Fifa et du CIO, Jacques Rogge a confirmé l'ouverture d'une enquête de la commission d'éthique olympique. «Nous avons aussi demandé des informations à la BBC, suite à son reportage sur les agissements de notre membre», divulgue le président du CIO. «Sous réserve du secret des sources, nous avons besoin de la collaboration de la TV anglaise pour poursuivre notre enquête.»

Double peine

Le CIO a confirmé sa règle concernant les athlètes ayant été suspendus pour dopage pendant au moins six mois entre deux Olympiades. Même s'ils ont purgé leur suspension, ces sportifs ne pourront pas participer aux prochains JO. «Ce n'est pas une double peine, mais un critère de participation», lâche Thomas Bach, vice-président du CIO, qui veut éviter l'imbroglio juridique.

Nouvelles conditions

Le CIO a approuvé les nouvelles conditions imposées aux pays souhaitant déposer des candidatures à l'organisation de Jeux olympiques. «Ils devront respecter la juridiction du Tribunal arbitral du sport (TAS) et le code mondial antidopage de l'AMA», insiste Jacques Rogge.

Le délai de candidature pour les JO d'été 2020 est fixé au 1er septembre de cette année, les garanties et les dossiers devront être déposés le 15 février 2012. La désignation de la ville hôte tombera le 7 septembre 2013 à Buenos Aires. Pour les JO d'hiver 2018, trois villes sont candidates Annecy, PyongYang (Corée du Nord) et Munich. En Bavière, les paysans ont déjà manifesté leur opposition à l'extension du site de Garmisch.

Ghana suspendu

Malgré certains efforts, le Ghana est suspendu de Jeux olympiques jusqu'à nouvel avis. «Ce pays doit encore régler quelques problèmes», affirme Jacques Rogge, dont la commission exécutive a étudié attentivement ce dossier. Des ingérences politiques dans le comité olympique ghanéen expliquent cette suspension. L'Inde est aussi dans ce cas. Pour les Antilles néerlandaises, une solution devrait être trouvée. Mais qui s'en soucie?

Réserves

Le CIO n'est pas la Fifa, mais il se porte aussi bien financièrement. Avec 550 millions de dollars de réserve, il peut aborder sereinement les négociations des droits-TV aux Etats-Unis pour les prochains JO. /JCE

Les Jeux olympiques 2012 et 2016 en bonne voie

Tout semble rouler pour les JO de Londres en 2012 et ceux de Rio de Janeiro en 2016. «Je reviens du Brésil, où j'ai rencontré la nouvelle présidente Dilma Rousseff, je suis très optimiste», avance Jacques Rogge. «L'enthousiasme de ce pays pour le sport est vraiment formidable.» Du côté de l'Angleterre, les feux sont aussi au vert. «Les pièces du puzzle s'assemblent bien», déclarait le Neuchâtelois Denis Oswald, au terme de la septième visite de sa commission de coordination dans la capitale britannique.

A Londres, une polémique entoure l'avenir du stade olympique. Dans un premier temps, il était prévu de réduire sa capacité de 80 000 à 25 000 places après les JO, tout en conservant la piste d'athlétisme. Mais les clubs de Tottenham et de West Ham souhaitent récupérer ce stade en le ramenant à 60 000 places, si possible sans piste d'athlétisme. «Le sort réservé à ce stade ne nous concerne pas», dribble Jacques Rogge, même si le président de la commission des athlètes, l'ex-sprinter Frank Fredericks, aimerait que cette enceinte reste dévolue à son sport. Une nouvelle fois, le foot rattrape le mouvement olympique. /jce


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

PerformanceSki de fond: Nadine Fähndrich brille avec une 5e place en sprint à AreSki de fond: Nadine Fähndrich brille avec une 5e place en sprint à Are

Come-backTennis: l’ex-no 1 mondiale Kim Clijsters rate son come-backTennis: l’ex-no 1 mondiale Kim Clijsters rate son come-back

Clijsters, de retour après 7 ans

De retour après 7 ans d’absence, l’ex-no 1 mondiale Kim Clijsters s’est inclinée 6-2 7-6 (8/6) face à l’Espagnole...

  17.02.2020 18:48

VictoireHippisme: Steve Guerdat remporte l’épreuve de Coupe du monde du CSI-W de BordeauxHippisme: Steve Guerdat remporte l’épreuve de Coupe du monde du CSI-W de Bordeaux

Guerdat triomphe à Bordeaux

Un peu moins d’un mois après son triomphe au CSI de Bâle, le champion olympique Steve Guerdat a également remporté...

  08.02.2020 23:01

RésultatHockey: Fribourg Gottéron l’emporte face à LausanneHockey: Fribourg Gottéron l’emporte face à Lausanne

Fribourg Gottéron gagne à Lausanne

Fribourg Gottéron est plus que jamais de retour dans la course aux play-off. Les Fribourgeois se sont imposés 6-4 sur...

  08.02.2020 22:30

RésultatsFootball: le FC Sion s’incline 1-0 face à Young Boys, Bâle l’emporte 4-0 contre ZurichFootball: le FC Sion s’incline 1-0 face à Young Boys, Bâle l’emporte 4-0 contre Zurich

Le FC Sion s’incline encore à Berne

Le FC Sion s’est incliné 1-0 sur le terrain des Young Boys en Super League. Les Valaisans attendent depuis 24 ans une...

  08.02.2020 21:19

Top