31.12.2015, 14:16

Le Team Canada remporte sa 13e Coupe Spengler face à Lugano

chargement
Les joueurs à la feuille d'érable se sont montrés les plus forts ce jeudi à Davos.

Coupe Spengler Le Team Canada a remporté, au bout du suspense, sa 13e Coupe Spengler. En finale à Davos, il s'est imposé 4-3 face à Lugano.

 Le Team Canada a remporté pour la treizième fois la Coupe Spengler à Davos. Les Canadiens ont battu 4-3 Lugano en finale. Un succès mérité pour une équipe résolument offensive.

Vingt-quatre ans après sa première venue à Davos, les Tessinois ont une nouvelle fois perdu en finale. Le "grande" Lugano de John Slettvoll s'était incliné face au CSKA Moscou. Près d'un quart de siècle plus tard, le coach Doug Shedden n'a pas pu faire mieux. Même s'il a bien redressé l'équipe en Championnat de LNA, la sélection canadienne représentait une pointure supérieure.

La finale entre Canadiens et Tessinois fut l'une des plus spectaculaires de ces dernières années. Si l'on excepte le premier tiers-temps, les deux équipes n'ont cherché que le chemin le plus court vers le but adverse. Le spectacle fut total avec plusieurs actions de rupture qui ont débouché sur des buts.

Deux contres qui tuent

Les Tessinois n'ont mené qu'à une seule reprise au cours de cette partie. Quand Gregory Hofmann a médusé le portier Glass en contournant la cage avant de glisser la rondelle au fond des filets (9e). Les hommes de l'entraîneur Doug Shedden avaient ouvert le score sur leur première véritable présence devant le but canadien.

Les Luganais n'ont malheureusement pour eux plus affiché le même réalisme. Ils ont gâché de nombreuses occasions avant d'être terrassés sur deux contres dignes du manuel. A la 24e, Hofmann, intenable, ajustait le poteau. Sur la rupture, Roy pouvait profiter d'un palet relâché par Merzlikins pour le 2-1. Dans la minute suivante, Klasen en position favorable manquait le 2-2 et sur le contre Pyatt sur une passe spectaculaire de DiDomenico inscrivait le 3-1.

D'Agostini décisif

Lugano a mis beaucoup d'énergie pour revernir à 3-3 par Chiesa en supériorité numérique puis par Hofmann. Toutefois lorsque Matt D'Agostini a transpercé les filets de Merzlikins d'un tir puissant (49e), les Tessinois n'ont plus trouvé la force pour revenir. L'attaquant de Genève-Servette a inscrit là son premier but du tournoi au moment le plus favorable. Il fut un peu moins en vue que son coéquipier de club, Tom Pyatt, impressionnant durant cette petite semaine davosienne.

Les Canadiens pouvaient laisser éclater leur joie au coup de sifflet final. Après les deux succès consécutifs de Genève-Servette, ils ont reconquis un trophée qu'ils adorent. Guy Boucher a pu aussi terminer l'année sur une note positive. Le coach canadien, limogé à la mi-novembre par Berne, sait que cette victoire à une certaine valeur dans son pays d'origine.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

incidentCoupe Spengler: Danny Richmond, défenseur de Mannheim, sévèrement brûlé par l'huile d'un caquelonCoupe Spengler: Danny Richmond, défenseur de Mannheim, sévèrement brûlé par l'huile d'un caquelon

Top