24.09.2019, 22:50

Hockey: Genève gâche l’inauguration lausannoise, Bienne assure l’essentiel et Fribourg perd encore

chargement
Dans la nouvelle patinoire de Malley, des milliers de spectateurs espéraient voir Lausanne gagner.

résultats Mardi soir dans leur nouvelle patinoire de Malley, les Lausannois se sont inclinés face aux Genevois sur le score de 3 à 5. De leur côté, Bienne a assuré devant Davos tandis que Fribourg a concédé une troisième défaite en trois matches.

Le premier match dans la nouvelle patinoire de Malley n’a pas souri aux Vaudois. Genève a empoché ce derby lémanique 5-3 en maximisant ses chances et le stress des Vaudois.

Ils étaient plus de 9000 à espérer une entrée en matière réussie, à voir leur club se montrer digne de ce nouvel écrin finalement nettement plus impressionnant rempli que vide.

Dans ces matches qui sont des événements, il faut être à la hauteur et ne pas se laisser prendre par le stress. Or certains leaders vaudois n’ont pas réussi à se libérer. Monstre d’expérience, Tobias Stephan a failli. Après dix (!) secondes, Wingels a trouvé la lucarne de l’ancien Zougois à la suite d’un engagement gagné par Smirnovs consécutif à un dégagement interdit assez bête de Junland. Le Suédois a dans l’ensemble connu une partie difficile avec à sa charge deux pénalités stupides.

Et puis lorsque Winnik a enfilé le 1-3 à la 23e, 90 secondes après un 1-2 signé Fehr dans un angle très fermé, Peltonen a décidé de ne pas exposer davantage son portier numéro un.

Est-ce cette patinoire version NHL miniature qui a coupé les ailes à certains et donné des forces à d’autres? Toujours est-il que du côté vaudois, la ligne Moy-Emmerton-Almond a tenu la baraque, tout comme Petteri Lindbohm en défense. Les Nord-Américains aiment les matches spéciaux et le Finlandais s’affirme de plus en plus comme le meilleur défenseur du LHC. Le premier trio composé de Vermin, Jeffrey et Herren a pour sa part en revanche eu de la peine à se trouver.

Dans les rangs genevois, on a su capitaliser sur les rares occasions à disposition tout en surfant sur cette douce vague d’euphorie qui émane du vestiaire grenat. Les trois briscards Wingels, Winnik et Fehr ont tous inscrit leur nom sur la feuille de match, rappelant leur importance au sein du contingent et en ce début de saison presque idyllique pour les Aigles. Idyllique et insolent parce que même dominés dans tous les secteurs de jeu, les joueurs de Pat Emond ont cette faculté de capitaliser la moindre erreur adverse.

Et puis il y a ce but décisif signé Le Coultre, ancien junior du LHC parti au Canada et revenu à Genève pour bénéficier d’un temps de jeu intéressant. Comme un petit pied de nez à l’histoire…

Genève-Servette demeure dans le duo de tête avec ses 14 points, alors que Lausanne est 8e avec six unités.

Bienne assure l’essentiel

Le HC Bienne n’a pas failli. Sur sa glace, la formation d’Anti Törmänen a cueilli son cinquième succès de la saison. Elle s’est imposée 2-1 devant Davos grâce aux deux premières réussites de l’exercice de Jason Fuchs pour le 1-0 et de Stefan Ulmer pour le 2-0.

Même sans livrer le match du siècle, les Biennois ont su livrer la marchandise. Avec un Jonas Hiller à la hauteur de son standing, les Biennois affichent une rigueur défensive qui leur permet d’enchaîner les victoires.

Troisième défaite pour Fribourg

Désormais orphelin de Julien Srpunger, Fribourg a, pour sa part, concédé sa troisième défaite en trois matches. Toujours à la recherche de son premier point dans cet exercice, Gottéron s’est incliné 4-1 au Hallenstadion devant les Zurich Lions. Les Fribourgeois n’ont pas eu le temps d’y croire vraiment. La messe était, en effet, déjà dite avant le mi-match après les buts de Fredrik Pettersson (10e), Chris Baltisberger (22e) et Tim Berni (28e). Le derby de samedi à Genève revêtira déjà une certaine importance pour Fribourg qui ne peut pas se permettre de boucler le mois de septembre sur un 0 sur 4.

Grands favoris de la course au titre, Zoug et Berne ne réussissent pas un début de championnat conforme aux attentes. A Rapperswil, Zoug s’est incliné 4-3 en prolongation sur une réussite de Roman Cervenka. Menés trois fois au score lors du temps réglementaire, Leonardo Genoni et ses coéquipiers ne méritaient sans doute pas davantage que le point qui récompense la parité à la 60e minute.

Malgré une réussite de Tristan Scherwey pour son retour en jeu après son expérience à Ottawa, Berne n’a pas pesé lourd à Lugano qui a fêté sa première victoire de la saison. Battus 4-2, les Bernois n’ont jamais eu l’ascendant face à des Tessinois qui ont forcé la décision dans le premier tiers grâce aux buts de Dario Bürgler et de Luca Fazzini. Avec cette série en cours de trois défaites de rang, Berne n’affiche pas l’assurance qui devrait être celle d’un champion en titre.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

HockeyHockey – National League: Genève surprend le champion, Bienne leader et roi des pénosHockey – National League: Genève surprend le champion, Bienne leader et roi des pénos

National LeagueHockey: Lausanne s’incline à Zurich, Bienne et Genève s’imposent aux tirs au butHockey: Lausanne s’incline à Zurich, Bienne et Genève s’imposent aux tirs au but

bon départHockey - NHL: un but et un assist pour le Fribourgeois Tristan Scherwey pour son premier match avec OttawaHockey - NHL: un but et un assist pour le Fribourgeois Tristan Scherwey pour son premier match avec Ottawa

Top