18.04.2019, 21:14

Hockey: encore du boulot pour l'équipe de Suisse, qui s'incline 5-2 face à la Russie

chargement
La Suisse s'est inclinée 5-2 à Sotchi face à la Russie jeudi soir. (Archives)

Préparation L'équipe suisse de hockey a perdu 5-2 contre la Russie à Sotchi jeudi soir. Elle commence mal sa campagne de préparation aux Mondiaux en Slovaquie, qui débuteront le 10 mai.

La Suisse est sortie perdante de son premier match de préparation en vue du Mondial en Slovaquie. Les hommes de Patrick Fischer se sont inclinés 5-2 à Sotchi face à la Russie.

On pourrait appeler cette période "le temps des questions". Parce que les réponses viendront plus tard. Elles devront venir dès le 10 mai à Bratislava. Avant d'arriver dans la capitale slovaque, Patrick Fischer vit une phase de construction, d'essais et de convictions qui n'attendent qu'à être confirmées ou infirmées.

Premièrement, le coach zougois a pu voir qu'Alessio Bertaggia avait su saisir sa chance. Pour sa cinquième sélection, le fils du grand Sandro a inscrit un doublé sur deux lancers assez soudains. Bien, mais pas de quoi faire de l'ailier tessinois un membre de l'effectif au-delà des matches en Suisse romande. Les arrivées de Nico Hischier, Kevin Fiala et Andres Ambühl vont logiquement laisser des garçons sur le bord de la route.

Il a aussi vu que contre une équipe joueuse comme la Russie, il ne fallait pas donner trop de glace à des hommes qui ont pour habitude de tirer vite dès qu'une ouverture se présente. Le 2-1 sur power-play, 39 secondes après l'égalisation suisse, et le 4-1 sur une erreur de Berra derrière son goal ont mis en lumière quelques soucis helvétiques.

Afin d'avoir un peu d'expérience au sien de ses bases arrière, Patrick Fischer avait décidé de recréer des paires de défense à succès issues des précédentes campagnes de l'équipe nationale. Ainsi Romain Loeffel a retrouvé Joël Genazzi pour reformer le duo de Paris en 2017, alors que Lukas Frick et Michael Fora ont pu se rappeler les bons souvenirs des débuts du dernier Mondial de Copenhague.

On n'ira pas jusqu'à parler de montée en puissance de la part des hommes de Patrick Fischer, mais ces derniers ont tout de même proposé un visage plus séduisant lors du troisième tiers qu'au cours des deux premiers. Plus agressifs, les Suisses ont ennuyé des Russes qui n'apprécient pas d'être bousculés.

Les vice-champions du monde auront l'occasion de corriger certaines choses samedi à l'occasion d'une deuxième rencontre face à la Sbornaja. Et de permettre à Fischer de tracer quelques questions de son calepin.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

FinaleHockey: Berne prend l'avantage face à Zoug en remportant l'acte III de la finale de National LeagueHockey: Berne prend l'avantage face à Zoug en remportant l'acte III de la finale de National League

SuspenseHockey: Berne remporte l’acte 2 de la finale de National League face à Zoug.Hockey: Berne remporte l’acte 2 de la finale de National League face à Zoug.

AvantageHockey: Zoug fait le break d'entrée et bat Berne, à la Postfinance Arena, dans l'acte I de la finale de National LeagueHockey: Zoug fait le break d'entrée et bat Berne, à la Postfinance Arena, dans l'acte I de la finale de National League

Top