13.01.2018, 00:01

En quête de percussion

Abonnés
chargement

 13.01.2018, 00:01 En quête de percussion

SWISS REGIO LEAGUE Université veut inverser la tendance à Brandis.

«Ce n’est jamais facile de sortir d’une telle spirale négative. Mais il ne faut surtout pas abandonner.» Entraîneur-assistant d’Université Neuchâtel, Hervé Anderegg veut inverser la tendance cet après-midi à Brandis (16h45). Les neuf revers consécutifs concédés par les Aigles n’ont pas eu raison de l’abnégation de celui qui a remplacé Marc Gaudreault (malade) derrière le banc mercredi contre Star...

«Ce n’est jamais facile de sortir d’une telle spirale négative. Mais il ne faut surtout pas abandonner.» Entraîneur-assistant d’Université Neuchâtel, Hervé Anderegg veut inverser la tendance cet après-midi à Brandis (16h45). Les neuf revers consécutifs concédés par les Aigles n’ont pas eu raison de l’abnégation de celui qui a remplacé Marc Gaudreault (malade) derrière le banc mercredi contre Star Forward (défaite 4-3). «Nous sommes toujours focalisés sur notre objectif, pour maintenir le bateau à flot. Les joueurs doivent l’être aussi malgré les circonstances.»

Kolly et Cie n’ont pas renoncé. «Nous avons tenu une petite réunion d’équipe pour nous fixer des objectifs avant le tour contre la relégation. Nous prendrons un lunch avant de partir à Brandis pour ressouder encore le groupe», appuie Marc Gaudreault, qui retrouvera son poste. «Défensivement, nous tenons tout de même la route. Il faut que nous trouvions davantage de percussion offensive.»

Et la confiance qui irait avec le fait de pouvoir ouvrir le score et éviter de patiner derrière la marque. «C’est vrai que c’est compliqué. Mais c’est souvent ainsi dans une situation comme la nôtre, où tout tourne un peu à l’envers», reprend Hervé Anderegg, qui pointe un argument en faveur des Neuchâtelois. «Chacun doit prendre ses responsabilités, ne pas avoir peur d’effectuer le mauvais choix et jouer les coups à fond durant 60 minutes. Cela fait longtemps que nous sommes dans la difficulté. Peut-être nos adversaires nous prennent-ils un peu à la légère. Nous devons jouer sur cet aspect, être tout de suite dans le coup et ne pas rester dans le car.»

Pour ce déplacement, le duo de coach neuchâtelois composera toujours sans Zinsli, Bongard, Berthoud, Rebetez (blessés), auxquels s’ajoute Müller (raisons professionnelles). Les juniors élites Schnegg (La Chaux-de-Fonds) et Bieri (Bienne) ne seront pas non plus du voyage, eux qui disputent déjà deux matches ce week-end avec leur équipe respective. En revanche, les Chaux-de-Fonniers Shala et Hunziker seront de la partie. epe


Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !
Top