Damien Brunner vit une renaissance à Bienne

chargement

HOCKEY SUR GLACE Ce talentueux attaquant a retrouvé l’équipe nationale après une longue période de doutes.

Par ats
 12.12.2018, 00:01
Damien Brunner est sorti du flou à Bienne.

Damien Brunner est de retour! Après trois saisons perturbées par différentes blessures, le Zurichois brille de mille feux à Bienne. Ses performances avec son nouveau club lui ont à nouveau ouvert les portes de l’équipe nationale à 32 ans.

Demain et ce vendredi, Damien Brunner retrouvera la sélection à l’occasion du tournoi de Lucerne. Retenu l’an dernier pour la Coupe Spengler mais absent du Mondial au Danemark où la Suisse a cueilli l’argent, Damien Brunner n’est pas loin de retrouver l’état de grâce qui avait le sien lors de sa première saison en NHL à Detroit. Il a, ainsi, inscrit cinq buts et délivré cinq assists lors de ses cinq derniers matches pour occuper la troisième place du classement des compteurs en National League avec ses 27 points (14 buts, 13 assists).

Damien Brunner reconnaît que son début de saison ne fut pas «flamboyant». Victime d’une fracture de la jambe au mois de mars, l’ex-Luganais a pris son temps. «J’ai tenu à repartir de zéro», explique-t-il. «Oublier tout ce que j’ai pu vivre de bien et de moins bien à Lugano. Je voulais prouver que j’étais toujours capable d’être décisif. Bienne m’a donné du temps, l’assurance de pouvoir monter tranquillement en puissance.»

Harmonie à Bienne

Il a ainsi, comme en 2009, conduit une préparation estivale individuelle. «Même si le hockey sur glace est un sport collectif, j’ai tenu à m’entraîner de cette manière», poursuit-il. «Tous les joueurs ne se ressemblent pas. En raison des séquelles de mes blessures, j’ai dû suivre de nombreuses séances de physiothérapie. Il était évident que je ne pouvais pas être à 100% lors des trois coups de la saison.»

Aujourd’hui, Damien Brunner donne sa pleine mesure à une équipe qui occupe la troisième place du classement. «Même si nous ne nourrissons aucun complexe devant les ténors, nous ne pouvons pas être considérés en cette fin d’année comme l’une des toutes meilleures équipes du pays», souligne-t-il. «Il y a six ou sept équipes au bénéfice d’un contingent plus étoffé que le nôtre. Mais notre force est notre harmonie. Elle nous donne le droit de croire que nous pouvons battre n’importe quel adversaire. L’heure de vérité sonnera toutefois en février. J’ai le sentiment que bien des équipes ont pris leur temps ou prennent leur temps pour tenter des choses nouvelles.»

Relève en retard

Mais l’actualité de Damien Brunner est ce retour en sélection avec le match de demain contre l’Autriche. «La médaille d’argent gagnée à Copenhague a, bien sûr, fait grand bien à notre sport», dit-il. «J’ai le sentiment que l’équipe A patine dans la bonne direction alors que dans le domaine de la relève plusieurs nations nous ont rattrapés. C’est là où la fédération doit agir!» 

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Sport Hebdo

Ne ratez plus rien de l'actu sportive!

Recevez chaque dimanche un résumé de l'actu sportive régionale, nationale et internationale !

Recevez chaque dimanche un résumé de l'actu sportive régionale, nationale et internationale !

À lire aussi...

RepriseLes «choses sérieuses» commencent pour le HCCLes «choses sérieuses» commencent pour le HCC

NHLLe Neuchâtelois Théo Rochette en stage avec les Toronto Maple LeafsLe Neuchâtelois Théo Rochette en stage avec les Toronto Maple Leafs

Carnet noirDécès de Roland Badertscher, gardien et entraîneur historique du HCCDécès de Roland Badertscher, gardien et entraîneur historique du HCC

RepêchageHockey sur glace – NHL: Janis Moser drafté par ArizonaHockey sur glace – NHL: Janis Moser drafté par Arizona

Hockey sur glaceHockey sur glace: Le Chaux-de-Fonnier Colin Loeffel signe à MartignyHockey sur glace: Le Chaux-de-Fonnier Colin Loeffel signe à Martigny

Top