«Commencer sur une bonne note»

chargement

La Suisse débute ses Mondiaux cet après-midi avec un match piège par excellence face à la France (16h15). Thibaut Monnet à la relance.

Par KOSICE, FRÉDÉRIC LOVIS
  29.04.2011, 11:25

El?ment offensif moteur, en compagnie d'Andres Amb?hl et de Damien Brunner, de la belle ?quipe de Suisse observ?e aux Mondiaux 2010 en Allemagne, capitaine d'un groupe ayant ?crit une page historique du hockey helv?tique en battant le Canada ? Mannheim (4-1), Thibaut Monnet a h?te d'en d?coudre en Slovaquie. Et de renouer avec cette comp?tition d?laiss?e le 8 mars au stade des quarts de finale des play-off. C'?tait au soir d'un revers conc?d? en prolongations face ? Kloten (3-2). Celui de trop. ?En un mois et demi, il est possible de dig?rer la d?ception n?e de cette sortie de piste pr?matur?e?, assure le Valaisan des ZSC Lions. ?Gr?ce ? cette s?lection en ?quipe nationale, j'obtiens une seconde chance de bien finir la saison. Nous avons une ?quipe pour y parvenir, m?me si tout ne sera pas facile. Nous sommes pr?ts. Je suis soulag? que ?a commence.?

Sauce bien mijot?e

L'observateur averti aura ? c?ur de d?cortiquer le premier match de ces joutes. Pour ce faire, il usera de l'?il du m?decin posant un diagnostic sur son patient. Questions: cette s?lection version 2011 sera-t-elle aussi enthousiasmante que sa devanci?re? Pourra-t-elle imposer son jeu comme elle l'avait fait, souvent brillamment, contre la Lettonie, l'Italie, le Canada puis le futur champion du monde, la R?publique tch?que, avant de progressivement battre de l'aile et de se faire ?liminer par l'Allemagne en quarts de finale (1-0)?

A en croire Thibaut Monnet, Sean Simpson a fait mijoter sa sauce de la m?me mani?re qu'avant cette p?riode exaltante pour le hockey helv?tique. ?La pr?paration est semblable ? celle de l'ann?e pass?e?, affirme-t-il. ?Elle a parfaitement ?t? g?r?e. C'?tait un bon m?lange entre travail intensif, matches amicaux et jours de cong? accord?s.? A-t-on aussi travaill? pour essayer d'?tre comp?titif sur la dur?e, et pas seulement au d?but du tournoi? Cette question, le Valaisan n'y go?te pas. ?En 2010, je ne pense pas que nous ?tions mal pr?par?s. Cette courte d?faite contre les Allemands tient ? si peu de chose... Elle ne peut pas ?tre imput?e ? ?a.?

D?barrass?e de ce scepticisme qui l'entourait en raison des absents recens?s en nombre il y a douze mois, la Suisse semble respirer la s?r?nit? avant son entr?e en sc?ne. ?Bon, ces discussions sur ceux qui n'?taient pas l? ne nous int?ressaient pas dans le vestiaire?, tient ? relever l'attaquant. ?Ceux qui y ?taient s'y sentaient bien, ils ?taient contents d'?tre l? et ils le m?ritaient. L'esprit de groupe ?tait excellent, comme cette ann?e. On a vu, durant les matches amicaux, qu'on bataillait tous pour avancer dans la m?me direction.?

Cette belle harmonie risque de voler en ?clats si la Suisse venait ? glisser, cet apr?s-midi, sur la peau de banane qu'est l'?quipe de France. La question est donc aussi de savoir si elle sortira victorieuse de ce match pi?ge, comme en 2009 en Suisse (un difficile 1-0) ou en 2008 au Canada (4-1). O? si elle s'?talera de tout son long, ? l'image de ce qui s'?tait produit en 2000 ? Saint-P?tersbourg (d?faite 4-2). Un revers qui, par ailleurs, n'avait pas emp?ch? les Helv?tes de finir sixi?mes des Mondiaux russes. ?Il faut ?videmment se m?fier de la France. Mais, ? mon sens, ce n'est pas un match pi?ge, car il n'y en a aucun de simple ? ce niveau-l? de la comp?tition. A nous d'imposer notre jeu, ? nous d'appliquer notre syst?me pour passer l'obstacle.?

Un syst?me qui, par rapport ? celui pr?n? par Ralph Krueger, ne d?nigre plus la prise de risques offensifs. ?Maintenant, on sait que la Suisse poss?de les qualit?s pour aller provoquer l'adversaire dans sa zone. En jouant un peu plus vers l'avant, elle est capable de rivaliser avec n'importe qui. Il y a suffisamment de bons patineurs pour jouer de la sorte?, est convaincu le natif de Martigny.

Insistons quand m?me un brin: perdre contre la France aujourd'hui... ?On n'a pas le droit de perdre, c'est s?r, mais il est faux de croire qu'on ne pourrait pas rebondir en cas de faux pas?, abr?ge Thibaut Monnet. L'exemple v?cu lors du tournant du si?cle donne raison ? un homme s'empressant d'entonner un refrain plus constructif: ?On veut commencer sur une note positive. Je crois en notre ?quipe, au travail qu'elle a accompli jusqu'ici.?

Les retrouvailles avec Colin Muller

Damien Brunner bless?, le trio offensif le plus en vue en Allemagne a ?t? l?g?rement modifi?. En lieu et place du Zougois patine, depuis les deux derniers matches amicaux, le rookie Kevin L?tscher. C'?tait le cas samedi dernier ? Langenthal contre la Bi?lorussie. C'?tait le cas hier ? l'entra?nement. Ce sera s?rement le cas en fin d'apr?s-midi.

Assistant de Sean Simpson en compagnie de Richard Jost ? Kosice, Colin Muller c?toie ? nouveau Thibaut Monnet dans un vestiaire de hockey. Rappel: le Canado-Suisse s'?tait fait limoger par les ZSC Lions en octobre, alors que le club zurichois prouvait d?j? que cette saison 2010-2011 ne serait pas la sienne. Cela a-t-il pos? probl?me? ?Absolument pas, ?a s'est tr?s bien pass?, je m'entends tr?s bien avec lui?, botte en touche le Valaisan. ?C'est clair, il a eu quelques probl?mes ? Zurich, mais ?a fait partie du m?tier. On sait comment ?a fonctionne dans le milieu. ?a ne sert ? rien de se faire la gueule si ?a ne se passe pas comme on l'aurait souhait?. Tout ?a, s'est du pass?.?

Dont acte.

?

Sbisa sans bagages

Luca Sbisa (21ans) est arrivé à Kosice hier, vers 14h15, en même temps que la sélection américaine. Il en a profité pour papoter avec quelques potentiels futurs adversaires aux Mondiaux croisés durant toute la saison en NHL. Il s'est astreint à un véritable gymkhana ayant débuté 24 heures plus tôt à Los Angeles et s'étant poursuivi via San Francisco, Francfort et Vienne.

Ses bagages n'ayant pas suivi, il n'est pas certain qu'il puisse évoluer dès aujourd'hui contre la France. Le défenseur est le seul joueur suisse à avoir disputé toute la saison en NHL. Il apportera sa masse (1m88 pour 92kg) à l'arrière-garde d'une sélection pour laquelle il n'a joué un tournoi d'importance qu'à une seule reprise, dans le cadre des Jeux olympiques de Vancouver. «J'ai envie de jouer un rôle de leader dans cette équipe», a-t-il déclaré à l'aéroport de Kosice, visiblement heureux à l'idée de jouer ces Mondiaux sous les ordres de Sean Simpson. «Je me réjouis», a-t-il encore lâché. / FLO

«Une belle occasion de bien finir ma saison»

Cristobal Huet est de retour en équipe de France, trois ans après avoir disputé ses derniers Mondiaux, en 2008, au Canada. Cet après-midi, il se dressera devant des hockeyeurs helvétiques qu'il connaît par cœur.

Cristobal Huet, pourquoi avoir répondu à la convocation du sélectionneur Dave Henderson?

J'ai grandi en France, j'ai toujours accepté une sélection, à l'exception des fois ou j'étais engagé en play-off en NHL. C'est un plaisir de retrouver une équipe de laquelle je porte le maillot depuis longtemps.

Ces Mondiaux peuvent-ils être une vitrine pour vous qui cherchez à rejoindre l'Amérique du Nord?

De toute façon, j'ai encore un contrat là-bas (réd: d'une année avec les Chicago Blackhawks). Comme je ne peux pas influencer grand-chose à ce niveau-là, je n'ai qu'une chose à faire: bien jouer. Avec la façon dont le championnat s'est terminé à Fribourg, c'est aussi une belle occasion de bien finir ma saison.

Avez-vous comme objectif d'atteindre les quarts de finale?

Non, non, nous essayerons de nous maintenir dans le groupe A. Plus on y arrivera tôt, mieux ce sera.

Est-ce un avantage de connaître vos adversaires sur le bout des doigts?

Ils me connaissent aussi pas mal, alors...

Vous n'êtes plus le seul hockeyeur tricolore estampillé NHL depuis que Stéphane Da Costa a joué quatre matches avec les Ottawa Senators cette saison. Est-ce une preuve que le hockey français progresse?

J'espère... Après, ce n'est pas grâce à deux joueurs qu'une équipe peut se mettre en évidence dans des championnats du monde du groupe A.

D'autres évoluent aussi à l'étranger...

Oui, Pierre-Edouard Bellemare a joué la finale du championnat de Suède (réd: avec Skelleftea, perdue contre Färjestad), un pays où patine aussi Damien Fleury. D'autres évoluent en Finlande (Nicolas Besch, Yohann Auvitu), en République tchèque (Sacha Treille), en Allemagne (Laurent Meunier). C'est bien, mais il en faudrait plus.

Ce match, vous en avez discuté avec votre femme?

Forcément.

Elle sera pour qui? Son pays d'origine, son mari, la France?

Il faut lui poser la question.

Et vos enfants?

Ils seront plutôt pour leur papa, je pense. / FLO

Festival de cannes

les mondiaux de Déruns compromis
Vingt joueurs de champ et trois gardiens ont griffé la glace de la Steel Arena hier matin. Il manquait Luca Sbisa, arrivé dans le courant de l'après-midi en provenance d'Amérique du Nord, et Thomas Déruns. «Il s'est blessé à la nuque lors de l'entraînement de mercredi», indique Sean Simpson. A la question de savoir si cela compromettait ses chances de pouvoir jouer durant ces Mondiaux, le coach n'a pas usé de la langue de bois. Il s'est contenté d'un «oui» significatif.

Tobias Stephan dans les buts
Le gardien de Genève-Servette défendra les filets suisses cet après-midi face à la France. Leonardo Genoni hérite du rôle de doublure.

Seger capitaine
Matthias Seger (13 Mondiaux au compteur) sera le capitaine de l'équipe de Suisse pour ces Mondiaux. Le défenseur zurichois sera assisté par le Servettien Goran Bezina ainsi que par les Bernois Martin Plüss et Ivo Rüthemann.

Des discussions à mener avec Weber
Eliminé en quarts de finale des play-off en compagnie de Montréal par les Boston Bruins, Yannick Weber est éligible en équipe de Suisse. Mais rien n'est simple pour le faire venir en Slovaquie. En sus, Sean Simpson a laissé entendre qu'il ne serait pas très chaud à l'idée de renvoyer à nouveau quelqu'un en Suisse pour faire de la place au polyvalent joueur du Canadien. «Il règne actuellement une belle chimie dans l'équipe», a-t-il assuré.

maillots aux enchères
Les maillots des joueurs suisses seront mis aux enchères durant la compétition sur le site de la Ligue nationale (www.swiss-icehockey.ch). Les mises (à partir de 200 francs) auront lieu du 29 avril à 16h au 15 mai à minuit. / flo-si


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Sport Hebdo

Ne ratez plus rien de l'actu sportive!

Recevez chaque dimanche un résumé de l'actu sportive régionale, nationale et internationale !

Recevez chaque dimanche un résumé de l'actu sportive régionale, nationale et internationale !

À lire aussi...

Swiss LeagueLe HCC devra se montrer plus solide à OltenLe HCC devra se montrer plus solide à Olten

Première ligueSteve Pochon: «Il ne s’agit pas de voir en Saint-Imier une grosse machine»Steve Pochon: «Il ne s’agit pas de voir en Saint-Imier une grosse machine»

National CupStar Chaux-de-Fonds éliminé par YverdonStar Chaux-de-Fonds éliminé par Yverdon

Star Chaux-de-Fonds éliminé

Le parcours de Star Chaux-de-Fonds en Coupe de Suisse amateur est terminée pour cette saison. Les Stelliens ont été...

  17.09.2021 08:12

Première ligueHockey sur glace: le HC Université Neuchâtel démarre un nouveau cycleHockey sur glace: le HC Université Neuchâtel démarre un nouveau cycle

TémoignagesCovid-19: pour voir le match, ces fans du HCC se font testerCovid-19: pour voir le match, ces fans du HCC se font tester

Top