Young Boys se retrouve à la croisée des chemins

chargement

FOOTBALL Après avoir conclu sa première participation à la Ligue des champions par une belle victoire face à la Juventus, les Bernois doivent tirer des leçons et commencer à préparer leur avenir.

Par julien pralong, Berne
 14.12.2018, 00:01
Les joueurs de Young Boys ont bien fêté leur victoire contre la Juventus, mais certains d’entre eux risquent de quitter le club bernois.

Young Boys est venu, Young Boys a vu, Young Boys a appris. Forts de leur inattendue – et belle – victoire mercredi contre la Juventus (2-1), les Bernois ont baissé le rideau, dans l’euphorie innocente d’un triomphe, sur une première campagne de Ligue des champions qu’il s’agit désormais d’exploiter intelligemment.

«Nous avons appris match après match et cela s’est remarqué lors de nos deux dernières rencontres», estime le coach Gerardo Seoane, lequel n’est plus non plus le même entraîneur qu’au mois de septembre. «La Ligue des champions, cela se prépare différemment, ce n’est pas la Super League, il faut aller encore plus dans les détails. Ce sont deux choses bien distinctes.»

Sportivement, la C1 est un formidable accélérateur capable de propulser ou de défaire une carrière. Young Boys a terminé dernier d’un groupe dont il était, sur le papier, la plus faible équipe. «Il nous a manqué un peu de chance et d’expérience pour prendre quelques points de plus», relève Gerardo Seoane, lorsqu’on lui demande s’il ne regrette pas, finalement, la première demi-heure de son équipe lors de la première journée contre Manchester United.

Trente minutes durant lesquelles YB avait dominé les Red Devils et s’était façonné plusieurs occasions, sans toutefois parvenir à les convertir. Non, hormis un bon nul à domicile contre Valence (1-1), le champion de Suisse n’a pas su – ou pu – forcer les portes de l’exploit jusqu’à ce dernier match, quand tout était déjà plié.

Mais que vaut alors cette campagne bernoise à la lumière des treize participations suisses dans l’histoire de la compétition? Elle est comptablement similaire à celles qu’avaient effectuées le FC Thoune (4 points également en 2005-06) et le FC Zurich (4 points en 2009-10). Pas assez pour prétendre ne serait-ce qu’à un basculement en Europa League, mais suffisant pour laisser au FC Bâle la palme de la moins bonne Ligue des champions d’un club helvétique (1 point en 2008-09, dans une poule avec le Barça, le Sporting et le Shakhtar).

Près de 25 millions

Les écarts sont si grands, l’appartenance au dernier chapeau lors du tirage au sort si handicapant, qu’il serait sans doute trop sévère de qualifier le parcours d’YB de mauvais ou décevant. Même si certaines épopées du FC Bâle ont tendance à tordre la réalité.

Nombreux sont ceux qui se souviennent, en effet, que le FCB, pour son galop d’essai en 2002-03, s’était extirpé d’une première phase de poules avec Valence, en sortant Liverpool et le Spartak Moscou, et avait d’emblée terminé dans le top-16 européen. Une irruption retentissante, évidemment, qui n’avait toutefois pas été sans casse. Cette saison-là, les Bâlois avaient perdu leur titre national au profit de Grasshopper, ce contre quoi Young Boys semble être immunisé cette saison, avec 19 points d’avance au classement.

Les Bernois ont donc quand même pris quatre points dans cette campagne tout en préservant leur suprématie nationale. Si le bilan est plus qu’admirable, il ne doit pas non plus aveugler un club qui se retrouve au-devant de choix cruciaux.

Entre les primes, les droits TV et les recettes à domicile, l’opération est juteuse, flirtant probablement avec les 25 millions de francs. Il s’agit toutefois de faire un bon usage de cet argent, en ne se trompant pas dans la gestion de l’effectif.

Une date déjà en tête

Certains cadres bernois – Kevin Mbabu en tête, mais aussi Sékou Sanogo, Roger Assalé ou Djibril Sow –, vont vraisemblablement partir, cet hiver ou l’été prochain. Promettant à YB des transferts juteux. L’argent ne fait pas tout et il faudra du talent au directeur sportif Christoph Spycher pour maintenir l’équipe à un haut niveau.

Car Young Boys est, en quelque sorte, à la croisée des chemins. Cette première campagne de Ligue des champions peut n’être qu’un «one shot», une distraction enchantée, mais sans lendemain. Elle peut aussi être la rampe de lancement vers l’établissement d’une nouvelle dynastie et, pourquoi pas, vers l’établissement dans le top-20 continental, comme le FC Bâle en son temps. Avec un calendrier déjà connu: le barrage aller-retour que les Bernois auront à disputer en août prochain pour être à nouveau de la partie en 2019-2020.

Chute et heurts

Un supporter de la Juventus est tombé d’une tribune du Stade de Suisse mercredi soir lors de la rencontre opposant le club turinois à Young Boys en Ligue des champions. L’homme, qui a fait une chute de plusieurs mètres, a été conduit à l’hôpital.

Ses jours ne sont toutefois pas en danger, a expliqué la police cantonale bernoise, confirmant une information de la «Berner Zeitung». L’accident s’est produit peu avant la fin du match.

Aucun autre incident majeur n’a été constaté. La police a toutefois dû arrêter quatre supporters. L’un d’eux a essayé de faire entrer des engins pyrotechniques dans le stade, un autre a refusé de se soumettre à un contrôle et les deux derniers ont été impliqués dans une bagarre. Ces quatre hommes ont été relâchés dans la nuit.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Sport Hebdo

Ne ratez plus rien de l'actu sportive!

Recevez chaque dimanche un résumé de l'actu sportive régionale, nationale et internationale !

Recevez chaque dimanche un résumé de l'actu sportive régionale, nationale et internationale !

À lire aussi...

RésultatsFootball: Young Boys s’impose sur le fil 4-3 à LucerneFootball: Young Boys s’impose sur le fil 4-3 à Lucerne

Match amicalFootball: Xamax concède une défaite riche en enseignementsFootball: Xamax concède une défaite riche en enseignements

PréparationLourde défaite de Xamax à Schaffhouse en match amicalLourde défaite de Xamax à Schaffhouse en match amical

MercatoFootball: Xamax s’offre un nouveau latéral gaucheFootball: Xamax s’offre un nouveau latéral gauche

DécisionFootball: Lucien Favre ne prendra pas de club cet étéFootball: Lucien Favre ne prendra pas de club cet été

Top