03.08.2015, 09:18

Verdict dans une semaine dans l'affaire FC Sion-UEFA

chargement

Le FC Sion ne recevra pas l'Udinese demain pour le compte de la deuxième journée de la phase de poules de l'Europa League. Le Tribunal cantonal vaudois n'a pas été en mesure de statuer sur le litige qui oppose le club à l'UEFA.

La juge Dominique Carlsson ne rendra pas un verdict avant une semaine. Hier, la juge a dirigé une séance de quatre heures qui a réuni les deux parties en présence notamment du président du FC Sion Christian Constantin, mais en l'absence de son homologue de l'UEFA Michel Platini, retenu en Ukraine.

Le 13 septembre dernier, le Tribunal cantonal vaudois avait accordé des mesures superprovisionnelles au FC Sion pour lui permettre de réintégrer une compétition dont il avait été exclu. Le FC Sion avait perdu sur le tapis vert le bénéfice de sa qualification en play-off devant le Celtic Glasgow en raison du problème posé par la qualification de ses six recrues estivales. L'UEFA a refusé de se plier à la décision du Tribunal cantonal vaudois, expliquant que toutes les voies de recours devant la justice sportive n'avaient pas été épuisées par le FC Sion.

Décision du TAS aujourd'hui

Aujourd'hui, le FC Sion risque de perdre une importante bataille dans le combat judiciaire qu'il mène depuis des semaines. Le Tribunal arbitral du sport (TAS) doit, en effet, statuer sur le refus de la Swiss Football League (SFL) de qualifier les six recrues estivales, conformément à une injonction de la FIFA punissant le club valaisan pour avoir violé l'interdiction de recruter imposée à la suite du transfert du gardien El-Hadary. Ce sont deux instances, rappelle la SFL, qui ont émis ce refus, la Commission de qualification et le tribunal de recours.

Si le TAS confirme la décision de la SFL, tout dépendra alors du verdict que rendra le juge du Tribunal civil de Martigny Nicolas Biner. Le 5 août dernier, le magistrat avait accordé des mesures superprovisionnelles autorisant Stefan Glarner, José Gonçalves, Billy Ketkeophomphone, Pascal Feindouno, Gabri et Mario Mutsch à jouer. Il doit maintenant soit confirmer ces mesures, soit les infirmer. «Si ces mesures sont confirmées, même dans l'hypothèse d'une décision contraire du TAS, nous ne pourrons que nous incliner», explique Edmond Isoz, le directeur de la SFL. «Les six recrues seront toujours qualifiées.»

Si, en revanche, le juge Nicolas Biner devait faire machine arrière, le FC Sion risquerait alors de perdre toutes les matches de championnat qu'il a disputés avec ses nouvelles recrues. Un nouveau Séisme en perspective. / si


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

footballLe Xamaxien Musa Araz sur la toucheLe Xamaxien Musa Araz sur la touche

FusionFootball: le FC Dombresson rejoint le FC Val-de-RuzFootball: le FC Dombresson rejoint le FC Val-de-Ruz

FOOTBALLLucien Favre et Dortmund  face aux vedettes du PSGLucien Favre et Dortmund  face aux vedettes du PSG

Chronique«Qui a dit … ?», l’Air du temps de Raphaèle Tschoumy«Qui a dit … ?», l’Air du temps de Raphaèle Tschoumy

«Qui a dit…?»

Et si on jouait un petit peu avec quelques phrases de ces derniers temps? Découvrez la chronique Air du temps de...

  17.02.2020 05:30  L'air du temps

RésultatsFootball: Servette bat Zurich, le leader St-Gall battu à LucerneFootball: Servette bat Zurich, le leader St-Gall battu à Lucerne

Top