14.02.2020, 11:49

Quand l’histoire du Wankdorf «enterre» le Stade de Suisse

Premium
chargement
Le Wankdorf en 1973, lors d’une des nombreuses finales de Coupe de Suisse. Ce jour-là, ils sont 45 000 à assister à la victoire de Zurich sur Bâle (2-0 après prolongations).

Tendance Jamais entrée dans le cœur des inconditionnels de Young Boys, l’appellation de l’enceinte de la capitale va retrouver son nom originel dès la saison prochaine.

«J’ai rencontré nombre de personnes qui m’ont dit: «Waouh, vous avez joué au Wankdorf». Ce stade est le plus chargé d’histoire de tout le pays. Sous l’appellation Stade de Suisse, elle était dissimulée. Au contraire, le Wankdorf, ça parle aux gens.»

Foi de Jean-Marie Conz, l’enceinte bernoise fait partie du patrimoine de notre pays. Le Jurassien, joueur (1973-1988) puis entraîneur (1995-1997) de Young Boys, fait donc partie des nombreuses personnes du monde du football à se réjouir...

À lire aussi...

légendaireFootball: le Stade de Suisse va enfin redevenir le mythique WankdorfFootball: le Stade de Suisse va enfin redevenir le mythique Wankdorf

FOOTBALLXamax secoue Young Boys puis craque au Stade de SuisseXamax secoue Young Boys puis craque au Stade de Suisse

Super LeagueFootball: plus qu’un derby pour Xamax à TourbillonFootball: plus qu’un derby pour Xamax à Tourbillon

Top